Techno

Les iPods gratuits, un cadeau du ciel?

Je ne crois pas au père Noël! L’internet, c’est le Far West. Les zones grises abondent, et les fraudeurs les connaissent bien. Sur le web, si ce qu’on vous offre a l’air trop beau pour être vrai, c’est que ça l’est!  Les iPod, PS3 ou Xbox360 gratuits en leurrent plusieurs.

Lorsqu’on leur en parle, les participants à ces pseudo- «concours» s’offusquent. Ils affirment tous connaître quelqu’un qui a bénéficié de ces offrandes, de ces cadeaux du ciel. «Le frère de l’ami de mon cousin a reçu son iPod : tu ne sais pas de quoi tu parles. Ça marche vraiment!»

De faux témoignages
Les affirmations de ce genre me rappellent celles des gens qui participaient aux pyramides de 1000 $ dans les années 1990. Ils assistaient à des réunions privées durant lesquelles un des membres au sommet de la pyramide recevait son 10 000 $ en espèces.

En fait, lors de ces réunions, le récipiendaire du montant s’avérait être un complice de l’arnaque qui recevait son argent devant  les assistants ébahis et envieux. Ce qu’ils ne savaient pas, c’est que  les trois premiers de la pyramide travaillaient ensemble.  Bien entendu, ils s’évaporaient une fois leur  magot respectif empoché, laissant derrière eux des gens floués et déçus d’avoir mordu à l’appât du gain.
Sur le web,  ce genre de racket atteint des proportions gigantesques. Les  «iPod gratuits» en attirent plus d’un.

La crédibilité de ces «cadeaux» est validée par de nombreux «témoignages» vidéo (sur YouTube par exemple). Ce qui me sidère, c’est que les futures victimes de cette supercherie ne remettent même en question pas la véracité de ces témoignages!

Afin de recevoir son «cadeau», le participant doit recommander cinq ou dix personnes en soumettant leur adresse de courriel. À leur tour, ces dernières doivent faire de même, et ainsi de suite.  Seulement un très faible pourcentage des gens recevront véritablement le très convoité gadget. C’est bien peu, si on compte les centaines de milliers de personnes qui se font prendre : calculez vos chances!

Certes, les malfrats doivent garder leur supercherie vivante et donner à l’occasion le gadget. Par contre,  leur politique d’utilisation est très claire : «Not every particpant will receive a free iPod.» Certains sites, prétextant l’âge légal de participation, exigent même un numéro de carte de crédit… Et les gens obtempèrent! Je ne comprends pas.

Les escrocs empochent
Pensez-y : comment et surtout pourquoi ces compagnies donneraient-elles tous ces iPod gratuits? Où prennent-elles l’argent pour payer les   milliers de personnes qui prennent part à cette remise miraculeuse?

C’est simple : elles vendent les adresses courriel aux polluposteurs! Indirectement, tous ceux que vous inscrivez paieront pour votre pseudo-cadeau en recevant du «spam» à n’en plus finir. Vous ne sortez pas un sou de votre poche, c’est vrai. Par contre, vous remplissez les poches de ces escrocs.  Rien n’est gratuit sur internet.

Articles récents du même sujet