Techno

Avis de recherche sur Facebook

Un groupe faisant la traque de criminels de
guerre s’est tourné vers Facebook pour essayer de trouver deux
Soudanais recherchés pour des crimes commis au Darfour.

Le groupe War Crimes Wanted List
demande aux utilisateurs de Facebook de signaler deux soudanais, Ahmad
Muhammad Harun et Ali Kushayb mis en accusation en 2007 par la Cour pénale internationale pour 51 chefs d’accusations de crimes présumés contre l’humanité et de crimes de guerre.

Selon le Procureur de la CPI, Luis-Moreno Ocampo, les éléments de
preuve indiquent «qu’ils ont agi de concert, et en collaboration avec
d’autres, en poursuivant l’objectif commun de mener des attaques contre
les populations civiles».

Pour Nick Donovan de l’Aegis Trust,
l’organisation derrière War Crimes Wanted List, lancer un avis de
recherche sur Facebook est «une nouvelle façon d’afficher un type de
message ancien».

«L’avis de recherche classique ne peut être vu que par une centaine
de personnes alors qu’il peut être vu par des millions de personnes sur
Internet».

Cette initiative est une source d’espoir pour le directeur général
de l’Aegis Trust, James Smith, «quelqu’un, quelque part, sait où ils se
trouvent. Ils ne devraient pas être autorisés à vivre leurs derniers
jours dans le luxe. Leur avenir se trouve dans une salle d’audience.
C’est ce que leurs victimes méritent».

Le groupe s’est également servi de Google Maps pour indiquer les derniers endroits connus de la présence d’Ahmad Muhammad Harun et Ali Kushayb .

Articles récents du même sujet