Techno

La téléphonie mobile gratuite connaît un bon départ en Grande-Bretagne

Blyk, une firme de téléphonie cellulaire qui
offre des minutes et des messages textes gratuits à ses utilisateurs
qui doivent en échange recevoir des publicités, vient d’atteindre son
100 000e abonné.

La
firme basée à Helsinki en Finlande a atteint 100 000 utilisateurs en
six mois seulement, devançant ainsi ses propres prévisions. «Atteindre
100 000 membres est très important pour les annonceurs puisque ça leur
donne la possibilité de rejoindre en masse un jeune public», a affirmé
le responsable des affaires britanniques de Blyk, Shaun Gregory, dans
un communiqué.

Si Shaun Gregory parle d’un jeune public, c’est que Blyk
est offert uniquement sur invitation aux jeunes de 16 à 24 ans, ce qui
rend son service plus intéressant pour ses partenaires qui peuvent
ainsi mieux cibler leurs publicités. Lorsqu’un utilisateur atteint 25
ans, il peut continuer à utiliser le service, mais il ne peut pas se
réinscrire s’il se désabonne.

Blyk est un fournisseur «virtuel» qui utilise le réseau britannique
d’Orange pour offrir son service. D’ailleurs, une fois qu’un abonné a
utilisé ses 217 messages ou ses 43 minutes gratuites par mois, celui-ci
paye le tarif courant d’Orange pour pouvoir se servir de son téléphone
cellulaire.

Articles récents du même sujet