Techno

De plus en plus de fournisseurs bloquent Usenet

Lorsqu’il les a accusés de faciliter la
diffusion de pornographie juvénile le mois dernier, le procureur
général de l’État de New York a effrayé plusieurs fournisseurs d’accès;
trois fournisseurs, AOL, AT&T et Time Warner Cable, ont accepté de
bloquer l’accès Usenet, un vecteur important de pornographie juvénile.
Voilà que d’autres fournisseurs se joignent à la course; Verizon et
Sprint Nextel ont signé une entente, et plusieurs autres négocient
actuellement.

Dans la foulée, le procureur général a lancé le site NY Stop Child Porn,
qui recense les fournisseurs qui participent à l’initiative et qui
permet aux citoyens d’inviter leurs fournisseurs à s’y conformer.

L’initiative attire la grogne; si son but est noble, plusieurs
regrettent qu’on doive y parvenir à bout de menaces à l’endroit des
fournisseurs, et d’autres croient qu’Andrew Cuomo utilise l’initiative
pour s’auto promouvoir; la page d’accueil du site présente quatre
photographies du procureur général et la lettre qu’on invite à envoyer
aux fournisseurs mentionne le nom ou le titre du procureur général dans
chacune des phrases.

L’État de la Californie pourrait aussi se joindre à l’initiative.

Articles récents du même sujet