Techno

Vivre le Tour de France sur StreetView

Google étend son service StreetView sur le territoire français, limitant le parcours visible à celui du Tour de France.

Le
service StreetView, qui permet de voir en photos des trajets routiers
accessibles à l’aide de Google Maps, suscite de nombreuses réflexions
sur le respect de la vie privée depuis son lancement en mai 2007.

Google a notamment répondu aux craintes du public en retirant des
photos préjudiciables ou pouvant nuire à la sécurité nationale. En
Europe, ou le service vient d’être lancé en France, Google a dû se
plier aux règles européennes de la protection de la vie privée en
rendant les visages des personnes ainsi que les plaques
d’immatriculation flous, ce qui n’est pas le cas aux États-Unis.

Comme l’explique la Commission nationale de l’informatique et des
libertés (CNIL) sur son site, le système mis sur pied par Google pour
gommer les visages et les plaques n’est pas fiable à 100%. Google a
toutefois indiqué à la CNIL que ses équipes travaillent encore à
l’amélioration du procédé et que les utilisateurs peuvent signaler des
problèmes via le lien «Street View help».

En Angleterre, ou une équipe de Google a commencé a photographier
les rues de Londres, StreetView soulève des inquiétudes concernant la
vie privée des citoyens, rapporte la BBC. Le groupe Privacy
International doute de l’efficacité du processus de masquage de Google
et dit attendre des explications de la part de l’entreprise.

En France, le trajet Street View, inauguré hier, suit le parcours emprunté par les cyclistes à l’occasion du Tour de France.

La présentation sur YouTube:

Articles récents du même sujet