Techno

L'ICANN perd temporairement deux de ses noms de domaine

L’ICANN, qui supervise l’attribution des noms
de domaine sur Internet, a temporairement perdu deux de ses propres
domaines, rapporte l’agence américaine Associated Press (AP).

Dans
un communiqué de presse, l’Internet Corporation for Assigned Names and
Numbers a expliqué que l’incident s’est produit jeudi quand une
entreprise qui attribue des noms de domaine a transféré par erreur les
noms ICANN.com et IANA.com à des inconnus. Ces deux noms de domaine
redirigent normalement automatiquement les internautes vers le site
Internet principal de l’organisme, ICANN.org.

L’erreur a été détectée rapidement. Vingt
minutes après le transfert erroné, l’ICANN a été en mesure de reprendre
le contrôle de ses deux noms de domaine. Certains moteurs de recherche
qui enregistrent les modifications apportées aux noms de domaine
pourraient par contre encore rediriger les internautes vers des sites
Internet illégitimes pendant une journée ou deux.

L’ICANN a indiqué qu’un nouveau système a
déjà été mis en place afin d’éviter qu’une autre erreur se produise.
L’organisme envisage également de mettre en place d’autres mesures de
sécurité.

Rappelons par ailleurs que le conseil
d’administration de l’ICANN a approuvé le 26 juin dernier la création
de nouveaux noms de domaine, dont 240 suffixes de pays et 20 noms de
domaine générique comme les .com, .net, .org, .gov ou .edu. L’ICANN a
également voté à l’unanimité en faveur du développement de noms de
domaine en caractères non latins, par exemple en chinois, en cyrillique
ou en arabe.

Articles récents du même sujet