Techno

Guide pour aider les FAI à combattre les pourriels

Un groupe de lutte contre le pollupostage
vient de publier un guide pour aider les fournisseurs d’accès Internet
(FAI) à combattre la prolifération des pourriels sur Internet.

Dans
son guide, le Messaging Anti-Abuse Working Group (MAAWG) propose
notamment que les FAI utilisent des serveurs différents pour les
courriels entrants et ceux qui sont transférés («forwarded»).

Selon l’association, plusieurs internautes utilisent une fonction de
transfert automatique lorsqu’ils ont une deuxième adresse courriel dont
ils se servent moins, mais qu’ils veulent tout de même consulter dans
leur boîte de réception principale les messages qu’ils reçoivent à
cette adresse.

Le MAAWG estime que la séparation des courriels sur deux serveurs
permettrait de réduire le nombre de pourriels qui sont transférés
automatiquement d’une adresse à une autre en les filtrant avant le
transfert.

Parmi ses autres recommandations, le MAAWG propose que les FAI
bloquent les pourriels qui proviennent des PC zombies par le truchement
du port 25, qui sert normalement à envoyer des courriels via un serveur
dédié SMTP, mais qui est maintenant surtout utilisé par les
polluposteurs.

Une des limitations de ce système est qu’il ne permet pas
d’authentifier l’expéditeur d’un message. Un courriel légitime doit
quant à lui passer par le serveur d’un FAI – où il peut être filtré –
avant d’être acheminé à son destinataire.

Bien que l’idée de bloquer le port 25 ne soit pas nouvelle et
qu’elle soit déjà mise en application par plusieurs FAI américains, les
membres du MAAWG soutiennent que la promotion de cette technique
pourrait pousser les autres FAI à passer à l’action.

Le MAAWG est toutefois conscient qu’il est tard pour agir car les
polluposteurs ont déjà une longueur d’avance technologique sur les FAI.
« Même si le nombre de FAI ouverts sera moins grand, les polluposteurs
vont tout simplement créer des logiciels plus rapides et plus puissants
pour envoyer leurs pourriels », a déclaré à la BBC Richard Cox, un des
experts de la firme britannique Spamhaus, qui fait partie du groupe de
lutte contre le pollupostage.

Pour plus de détails, cliquez ici (en anglais).

Articles récents du même sujet