Techno

Midori: le successeur de Windows

Microsoft envisagerait l’avenir après Windows : un système d’exploitation surnommé Midori.


L’entreprise
de Redmond (Washington) serait consciente qu’il est de plus en plus
difficile de créer un système d’exploitation révolutionnaire en
utilisant toujours la même structure de base, centrée sur une relation
intrinsèque avec un seul ordinateur. Comme les entreprises et les
consommateurs utilisent de plus en plus des appareils portatifs pour
accéder à leurs données à distance, cette structure apparaît donc de
plus en plus désuète.

Selon le webzine Software Development Times, qui a mis la
main la semaine dernière sur des documents internes de Microsoft,
Midori serait un système d’exploitation centré sur les concepts de
virtualisation et « d’informatique en nuages » (Cloud computing), faisant appel à des ressources autant locales (disque dur) que distribuées (Internet).

N’étant pas complètement installé sur l’ordinateur, Midori serait en
bonne partie exempt des problèmes d’incompatibilité matérielle qui
affectent les systèmes d’exploitation et les ordinateurs d’aujourd’hui.
Les mises à jour seraient faites automatiquement par Microsoft. Un tel
système permettrait à l’entreprise de vendre son système d’exploitation
sur le principe d’un abonnement annuel et non pas comme un logiciel qui
doit être complètement changé après quelques années.

Microsoft a confirmé à la BBC qu’une de ses équipes de chercheurs
travaillait bel et bien sur Midori, mais que le projet est « en
incubation ». L’entreprise consacrerait la plupart de ses énergies aux
mises à jour de Windows Vista et à la sortie en 2010 de son successeur,
un système d’exploitation pour le moment appelé Windows 7.

Articles récents du même sujet