Techno

Six degrés de séparation: Microsoft confirme

La théorie de Stanley Milgram selon laquelle
deux individus seraient en moyenne séparés de six autres individus
pourrait avoir été confirmée… grâce à la base de données du service
Messenger de Microsoft.


En
1967, Milgram avait tenté une expérience pour le moins inusitée; il
avait envoyé 160 paquets à des gens choisis au hasard. Tous devaient
tenter de l’acheminer à une personne en particulier. S’ils la
connaissaient, ils pouvaient lui acheminer directement. Sinon, ils
devaient l’envoyer à quelqu’un qu’ils croyaient susceptible de le faire
approcher du but.

L’étude a ensuite été démentie en 2006 lorsque la psychologue Judith
Kleinfeld a révélé que 95% des paquets envoyés par Milgram n’étaient
jamais parvenus à destination. Depuis, on avait ridiculisé la théorie,
dont on parlait désormais comme d’une légende urbaine.

À l’aide des 30 milliards de conversations qu’ont établis 180
millions d’usagers de son service Messenger, des chercheurs chez
Microsoft ont pu établir qu’en moyenne, chaque paire d’individus
étaient séparés par environ 6.6 individus, le maximum étant de 12. Vu
la taille de l’échantillon, on peut présumer une forte exactitude des
résultats.

Le monde est petit.

Articles récents du même sujet