Techno

Google Web Toolkit 2.0: nouvelle mouture d'applications Web qui donne de la vitesse

Google annonce plusieurs
nouveautés à son Web Toolkit 2.0, dont l’optimisation du code
JavaScript produit par l’application et l’amélioration du SDK. Avec
cette nouvelle version, Google tente plus spécifiquement d’accélérer le
cycle de développement d’une application et l’optimisation de son code
grâce à plusieurs nouvelles fonctionnalités.

En effet, le Google Web Toolkit 2.0 peut interagir avec le nouvel outil Speed Tracer,
lancé la semaine dernière par l’entreprise. Cette extension dédiée à
Google Chrome permet d’analyser les performances des applications Web
et d’identifier au besoin les besoins de réécriture de leur code pour
les optimiser.

De plus, comme son nom l’indique le «Code Splitting»
est une technologie qui autorise le découpage du code dans le but
d’accorder la priorité aux segments jugés les plus importants et donc à
démarrer en premier. De cette façon, assure Google, le chargement des
applications devrait se faire sur un mode accéléré.

Les interfaces graphiques pourront bénéficier d’UiBinder, un outil qui simplifie leur création, car ce dernier est en mesure de distinguer les couches de présentation du code.

Le Google Web Toolkit est une solution de développement d’applications open source. Par exemple, il est utilisé pour AdWords et Google Wave.

Articles récents du même sujet