Techno

Microsoft veut révolutionner les lecteurs de code-barres pour passer du papier au numérique

Microsoft est en train de
perfectionner son outil permettant de lier un contenu disponible en
version papier avec sa version numérisée. Pour ce faire, l’entreprise
mise sur les codes-barres: la caméra d’un téléphone balaie (scan) le
code d’un article paru dans un magazine papier, par exemple, et sa
version numérisée – ou des contenus complémentaires – apparaîtra
automatiquement sur le téléphone connecté.

Aucun périphérique supplémentaire n’est
requis pour lire les codes-barres, c’est la caméra numérique du
téléphone qui s’en charge. Grâce à un simple balayage, les Microsoft tags
permettent à l’utilisateur de se faire diriger vers n’importe quelle
page Web, à des brochures en ligne, vers des vidéos de YouTube, etc.

Par exemple, les magazines pourraient utiliser ce moyen pour offrir
des contenus complémentaires à leurs articles. «Il s’agit d’hyperliens
dans le monde physique», explique une employée de Microsoft.

Les Microsoft Tags
apparaissent déjà dans des magazines et des journaux depuis quelques
années, comme le Golf Digest magasine (vidéo). Ces balises peuvent
aussi se retrouver sur des cartes d’affaires, sur certains produits ou
des pancartes à l’extérieur des commerces, indique CNet. Les utilisateurs, les diffuseurs et les annonceurs peuvent même créer gratuitement leurs propres balises (tags).

Pour pouvoir utiliser cette fonctionnalité en version bêta, les intéressés n’ont qu’à télécharger le petit logiciel «Tag Reader»
de Microsoft sur leur téléphone. Un large éventail d’appareils est
compatible avec les «Microsoft Tags», allant des téléphones Java de
base, précise CNet, aux téléphones intelligents tels que l’iPhone, les
Blackberry et les téléphones roulant sous Windows Mobile.

Cette vidéo vous explique le fonctionnement de «Microsoft Tag», qui s’inspire de son précurseur, le lecteur de code-barres CueCat (Wikipedia).

Articles récents du même sujet