Techno

Apple pourra-t-il conserver le terme iPad pour sa tablette?

Au lendemain du lancement de l’iPad par Steve Jobs, l’utilisation du nom de la tablette soulève déjà des problèmes aux États-Unis et en Europe. Il y a quelques années, Futjitsu avait commercialisé un appareil mobile sous ce nom, avant de déposer une demande de dépôt pour le terme «iPad» aux États-Unis en 2003, une demande relancée en juin 2009.

Avant même que le dépôt de la marque iPad par Futjitsu ne soit accepté, Apple n’avait pas tardé à montrer son désaccord auprès de l’United States Patent and Trademark Office, peut-être en raison de la trop grande similarité avec le terme «iPod».

En juillet 2009, Apple a décidé d’émettre une demande de dépôt de la marque «iPad», mais à l’international. Ceci mène à une surprenante situation: ce terme n’appartient maintenant ni à l’un ni à l’autre.

Néanmoins, Apple et Fujitsu peuvent toujours tenter un accord à l’amiable, dans lequel Apple pourrait se procurer les droits sur le terme «iPad». Sinon, puisque les iPad d’Apple et de Fujitsu n’appartiennent pas à la même catégorie de produits, il est possible qu’aucun accord ne soit requis pour éviter la confusion chez les consommateurs. L’iPad de Fujitsu est un système permettant la gestion de stock et d’inventaire. Il dispose du Wi-Fi et du Bluetooth.
Une autre entreprise utilise la marque iPad

Cependant, un autre joueur s’est invité dans la partie de bras de fer: STMicroelectronics, un concepteur de puce pour les cellulaires. Cette entreprise franco-italienne avait approché l’Office d’enregistrement des marques de l’Union européenne dès septembre 2000 pour y déposer la marque «iPad», qu’elle utilise à l’heure actuelle.

Les problèmes liés à l’utilisation du terme «iPad» pourraient générer des frictions entre Apple et STMicro, puisque les puces de cette dernière équipent les iPhone et iPod Touch.

Ce n’est pas la première fois que les lancements d’Apple causent une chicane des noms de marques. En 2007, le lancement de l’iPhone avait mené des problèmes similaires. Le terme «iPhone» était déjà déposé et appliqué aux téléphones IP de Cisco. 

Articles récents du même sujet