Techno

Non, Donald Trump n’a pas dit que les attentats de Paris était dus au contrôle des armes à feu

MISE À JOUR (15 novembre): Si le tweet qui circulait le 13 novembre datait en fait du 7 janvier dernier, M. Trump a depuis réitéré des propos semblables en référence aux événements de vendredi dernier:

Les réseaux sociaux nous permettent – heureusement ou malheureusement – de suivre en direct toutes sortes de tragédies alors qu’elles se déroulent. C’était le cas pour les attentats de Paris du 13 novembre, qui ont monopolisé les réseaux sociaux en soirée.

Quand une telle frénésie déferle sur les réseaux sociaux, l’information (et l’indignation) circule très vite.

Parfois un peu trop vite.

Voici un tweet du prétendant à la présidence américaine, Donald Trump, qui circulait à toute allure alors que se déroulait le drame:

https://twitter.com/realDonaldTrump/status/552955167533174785

«N’est-ce pas intéressant que la tragédie de Paris s’est déroulée dans un des pays où on contrôle le plus les armes à feu?», se demandait-il.

Plusieurs internautes étaient choqués – avec raison – que M. Trump utilise un tragédie en cours pour faire de la récupération politique.

Exemple:

Mai voilà, ce tweet date du 7 janvier. M. Trump l’a gazouillé alors qu’une AUTRE tragédie se déroulait à Paris, cette fois celle de Charlie Hebdo.

Cela n’enlève rien à la méchanceté de ses propos, mais il faut tout de même remettre les Tweets dans leur contexte.

D’ailleurs, M. Trump a véritablement tweeté un commentaire pendant les attentats du 13 novembre:

https://twitter.com/realDonaldTrump/status/665316238806007809

«Mes pensées et mes prières sont avec les victimes et les hotages de ces attaques horribles à Paris. Que Dieu soit avec vous tous», dit-il.

Bon, ok, le lendemain, il faisait déjà de la récupération, mais il a fait preuve d’au moins un peu de retenue…

Articles récents du même sujet