Techno

Nice: un compte Twitter semble faire circuler des fausses photos de personnes portées disparues

Lors d’une tragédie, il faut faire extrêmement attention avant de faire circuler quelque information que ce soit. Certaines personnes mal intentionnées peuvent faire circuler de fausses informations dans le but de cumuler les partages sur Facebook et retweets.

C’est ce qui s’est produit pendant l’attentat de Nice, en France, où plusieurs dizaines de personnes ont trouvé la mort.

Un compte Twitter diffuse depuis quelques heures des photos de personnes supposément portées disparues (MISE À JOUR: les photos ont été effacées).

https://twitter.com/Agent_00Nul/status/753734083897884672

On affirme que cette personne s’appelle Arthur. Or, il s’agit de Jean-Baptiste Debono, un youtubeur français, aussi présent sur Instagram.

Une autre photo louche:

nice

https://twitter.com/Agent_00Nul/status/753744416284741632

La personne dans cette photo est le youtoubeur canadien Danny Craparotta. Rien n’indique sur son compte Twitter, Facebook ou Instagram qu’il se retrouvait en France au moment de l’attentat.

D’après cette photo publiée sur instagram, il se trouvait dans un restaurant Wild Wing il y a 6 jours. Wild Wing a des franchises seulement au Canada.

Une autre photo semble aussi douteuse:

https://twitter.com/Agent_00Nul/status/753746014604001281

Cette photo est associée à un compte Twitter d’une personne qui semble être ghanéenne; du moins, elle fait la promotion de concerts ayant lieu dans ce pays.

Il se peut que ces deux personnes se soient retrouvées à Nice pendant l’attentat. Mais vu qu’il s’agit de photos facilement trouvables sur les réseaux sociaux et que deux de ces personnes ne sont pas Françaises, il est permis de douter.

À noter de plus qu’on demande de faire circuler des photos en affirmant que les familles de ces personnes sont à leur recherche, mais on ne fais pas circuler de contact à rejoindre si jamais on a des nouvelles de ces personnes. Il n’est pas clair comment ces tweets sont supposés aider ces personnes.

Le compte Twitter en question n’a pas répondu à la question de Métro à ce sujet.

Rappelons que le Ministère de l’Intérieur français demande de ne pas faire circuler de rumeurs non vérifiées à propos de l’attaque.

 

Articles récents du même sujet