Sports

Les États-Unis défont la Slovaquie 5-1

Rédaction - The Associated Press

GANGNEUNG, Corée, République de — Ryan Donato a marqué deux buts, Troy Terry a récolté trois mentions d’assistance et les États-Unis ont battu la Slovaquie 5-1, mardi, dans la ronde éliminatoire du tournoi de hockey masculin des Jeux de Pyeongchang.

Les États-Unis, qui ont terminé au troisième rang de leur groupe lors de la phase préliminaire, affronteront maintenant la République tchèque en quarts de finale.

Les jeunes universitaires américains ont sonné la charge pour les États-Unis, qui ont inscrit plus de buts dans ce match que lors de leurs trois premiers du tournoi. James Wisniewski, Mark Arcobello et Garrett Roe ont aussi enfilé l’aiguille.

Les États-Unis ont notamment profité d’un avantage numérique de deux joueurs pour porter un dur coup à la Slovaquie.

Le gardien américain Ryan Zapolski a connu son meilleur départ du tournoi, stoppant 21 des 22 tirs dirigés vers lui. Il avait aidé les États-Unis à vaincre la Slovaquie 2-1 lors de la phase préliminaire, alors que Donato avait trouvé le fond du filet à deux reprises.

Peter Ceresnak a été l’unique buteur de la Slovaquie, qui devient la première équipe éliminée du tournoi masculin. Jan Laco a cédé cinq fois sur 33 lancers.

Slovénie 1 Norvège 2 (P)

Patrick Thoresen sait à quel point ça fait longtemps que la Norvège n’a pas gagné de match au tournoi masculin de hockey olympique. Ce n’est même pas garanti que l’équipe se qualifie.

Alors mardi soir, l’un des joueurs de la Norvège comptant le plus d’expérience sur la scène internationale était tout sourire à la suite de la victoire de 2-1 des siens en prolongation contre la Slovénie, qui leur permet d’accéder aux quarts de finale pour la première fois de leur histoire.

Il s’agit de la première victoire de la Norvège sur la scène olympique depuis qu’elle a gagné le match pour la 11e place chez elle, à Lillehammer, en 1994, soit la dernière fois que les joueurs de la LNH n’ont pas pris part à la compétition.

Thoresen s’est d’ailleurs fait complice du but gagnant, inscrit à 3:06 de la prolongation par Alexander Bonsaksen. Jan Urbas avait donné les devants 1-0 à la Slovénie en avantage numérique en première. Tommy Kristiansen avait permis aux siens de faire 1-1 en début de troisième.

Lars Haugen a stoppé 33 des 34 tirs slovènes, tandis que Gasper Kroselj a effectué 24 arrêts.

La Norvège, qui a subi 11 revers consécutifs aux JO et ne s’est pas qualifiée pour les tournois de 1998, 2002 et 2006, fera face à la puissante équipe Russe en quarts de finale.

Finlande 5 Corée du Sud 2

La Finlande a mis fin au parcours de l’équipe hôtesse par une victoire de 5-2, obtenant ainsi son billet pour les quarts de finale, où elle retrouvera le Canada.

Petri Kontiala a touché la cible lors des deux premières punitions imposées aux Coréens pour placer les Finlandais en avant 2-0 en début de deuxième, mais la Corée du Sud n’a pas abandonné.

Après que Miro Heiskanen eut fait 3-0 à 6:23 de la deuxième, les Coréens ont répliqué avec deux buts — ceux de Brock Radunske et Jin Hui Ahn — en un peu plus de deux minutes à mi-chemin de la rencontre pour se rapprocher à 3-2.

Mais de nouveau en troisième, l’attaque massive des Finlandais a fait payer le prix à l’indisicipline sud-coréenne, alors que Juuso Hietanen a inscrit le but d’assurance à 7:20. Sakari Manninen a complété la marque dans un filet désert.

Hietanen a terminé la rencontre avec deux points, tandis qu’Eeli Tolvanen s’est fait complice de trois buts.

Matt Dalton a stoppé 31 des 35 tirs dirigés contre lui dans la défaite. Mikko Koskinen a de son côté effectué 17 arrêts.

Allemagne 2 Suisse 1 (P)

Dans le dernier match à l’affiche, Yannic Seidenberg a permis à l’Allemagne d’accéder aux quarts de finale en marquant le but vainqueur en prolongation contre la suisse dans une victoire de 2-1.

Leonard Pfoderl a marqué l’autre but des vainqueurs, qui retrouveront la Suède en ronde des huit. Simon Moser a été l’unique marqueur de la Suisse.

Danny Aus Den Birken a bloqué 20 des 21 lancers des Suisses. Jonas Hiller a quant à lui effectué 23 arrêts.

Articles récents du même sujet