Sports

Harris et Blitzer verront enfin les Devils en série

NEWARK, N.J. — Pour la première fois après avoir dépensé 340 millions $ en 2013 pour devenir les propriétaires des Devils du New Jersey, Josh Harris et David Blitzer auront enfin la chance de voir leur équipe disputer des matchs significatifs dans le dernier droit de la saison de hockey.

En vertu d’une victoire de 2-1 face aux Islanders de New York, samedi, les Devils se sont forgés une avance de cinq points sur les Blue Jackets de Columbus, des points précieux qui pourraient leur permettre d’obtenir un des deux laissez-passer disponibles pour accéder aux séries éliminatoires dans l’Association de l’Est.

Même s’il est un peu tôt pour commencer à célébrer, la disette de cinq ans des Devils pourrait tirer à sa fin.

«J’espère que nous arriverons à nous tailler une place en séries et que nous allons avoir un long parcours, nous avons toujours dit que nous souhaitions être de sérieux prétendants à la Coupe Stanley en saison et en séries et il n’y a pas de raccourci pour y arriver», a admis Harris, samedi soir, dans le cadre d’une rare entrevue accordée après la cérémonie qui honorait le passage de Patrick Elias avec le club.

Ce qui est exceptionnel là-dedans, c’est que les Devils ont connu l’an dernier leur pire saison en trois décennies, terminant au dernier rang de l’Association de l’Est avec une maigre récolte de 70 points.

Leur victoire face aux Islanders samedi leur a permis de récolter leur 72e point de la saison.

«Nous avons toujours dit que nous allions faire les choses une à la fois afin de bâtir une équipe gagnante qui persistera longtemps, a expliqué Harris. Parfois, lorsque tout le monde devient impatient, nous devenons aussi impatients. Il ne faisait pas bon d’être dans mes souliers l’année dernière. C’est très excitant d’être dans la course aux séries, mais ce n’est pas terminé.»

Une grande part du mérite revient au directeur général Ray Shero, qui a pris les rênes de l’équipe lors de la saison morte, en 2015. Il a amené un vent de fraîcheur au sein de la formation, notamment avec sa plus récente acquisition, le marqueur de 25 buts Michael Grabner, des Rangers de New York. Il s’agissait de la première transaction entre les deux équipes rivales depuis que les Devils ont déménagé au New Jersey en 1982.

Il s’agit également de la plus récente acquisition de Shero, qui compte parmi ses meilleurs coups les ailiers Taylor Hall, Kyle Palmieri et Marcus Johansson, les défenseurs Sami Vatanen et Mirco Mueller et le gardien de but Eddie Lack. Il a également réussi à convaincre John Moore, Brian Boyle, Ben Lovejoy, Will Butcher, Jimmy Hayes et Drew Stafford, de rejoindre les Devils alors qu’ils étaient joueurs autonomes.

Après avoir récolté 53 points en 72 rencontres en 2016-17, Hall connaît sa meilleure saison en carrière. En 57 rencontres, il a inscrit 26 buts et 40 mentions d’aide.

La saison décevante des Devils leur a cependant permis d’obtenir le joueur de centre Nico Hischier au premier rang du repêchage l’été dernier.

«Lorsque Ray (Shero) est arrivé au sein de l’organisation en 2015, je me rappelle qu’il avait dit que les choses ne changeraient pas nécessairement en une nuit, mais qu’il avait l’intention d’amener l’équipe dans la bonne direction et ça se reflète beaucoup, a révélé Blitzer. Ce qu’il a été en mesure de faire au cours des deux dernières années, c’est incroyable.»

Les Devils devront cependant surmonter un obstacle de taille dans les dernières semaines de la saison, puisque neuf de leurs 12 prochaines rencontres seront disputées à l’étranger. De plus, ils affronteront des équipes qui se trouvent elles aussi dans la course aux séries lors de huit matchs.

Néanmoins, Blitzer croit que les Devils seront en mesure de terminer ce qu’ils ont commencé en début de saison.

Articles récents du même sujet