Sports

Texans-Colts: prolonger la rédemption

Eric Christian Smith / The Associated Press Photo: Eric Christian Smith

HOUSTON — La rencontre de samedi entre les Texans et les Colts semblait improbable au début de l’automne, quand ces derniers montraient un dossier de 1-5.

Le moindre qu’on puisse dire, c’est que les deux clubs ont inversé la tendance, après des rendements de 4-12 en 2017.

Vaincus à leurs trois premiers matches, les Texans ont commencé à se replacer à Indianapolis à la fin septembre, en prolongation.

Le match était 34-34 quand, au lieu de dégager sur un quatrième essai et quatre, de sa ligne de 43 verges, l’entraîneur des Colts, Frank Reich, a misé sur une courte passe à Chester Rogers. La passe d’Andrew Luck a été incomplète. Houston a riposté avec un jeu aérien de 24 verges, puis Ka’imi Fairbairn a signé un placement de 37 verges, à la dernière seconde.

«Nous savions que c’était une grosse victoire, mais ça remonte à longtemps, a confié l’entraîneur des Texans, Bill O’Brien. Les deux équipes ont évolué, alors on repart à neuf.»

La victoire a donné le coup d’envoi d’une série de neuf gains de suite des Texans. Leur défaite suivante est survenue le 9 décembre à la maison – aux mains des Colts.

Quant aux Colts, la défaite contre Houston a contribué au mauvais départ, avant cinq victoires d’affilée. Ils ne sont que la troisième équipe à se qualifier pour les éliminatoires en ayant montré une fiche de 1-5.

Luck est revenu au jeu après avoir raté la saison 2017 à cause d’une blessure à l’épaule. Il a récolté 4593 verges aériennes et s’est classé deuxième dans la NFL avec 39 passes de touché.

L’ailier défensif vedette J.J. Watt sera parmi ceux à sa poursuite. Il a disputé 16 matches, lui qui en avait disputé huit au total lors des deux années précédentes, à cause d’une chirurgie au dos et d’une jambe cassée. Watt a mené l’Américaine avec 16 sacs, en plus de causer sept échappés (à égalité au sommet de la ligue, à ce chapitre).

Watt mentionne que Luck se débarrasse du ballon plus rapidement cette saison, ce qui rend son travail plus difficile.

«Vous faites de votre mieux en espérant qu’il le garde une seconde de plus», a t-il résumé.

T.Y. Hilton a l’habitude de briller lorsqu’en visite à Houston. En sept matches au NRG Stadium, le meilleur ailier espacé des Colts a capté 41 passes pour 933 verges, dont sept touchés.

Le quart de deuxième année des Texans, Deshaun Watson, goûte pour la première fois aux éliminatoires, à sa deuxième année. Il a vécu de très gros matches avec Clemson, amenant deux fois les Tigers au match du championnat national (dont un triomphe).

«C’est une occasion de plus pour moi et pour toute l’équipe de montrer qui nous sommes, a dit Watson. J’ai déjà disputé beaucoup de matches importants, mais on ne peut pas comparer la NCAA et la NFL. Le plus haut niveau, c’est ici. J’ai vraiment hâte au match.»

Articles récents du même sujet