Sports

Williams avance facilement au quatrième tour

MELBOURNE, Australie — Peut-être que Serena Williams sera un peu plus défiée au quatrième tour des Internationaux de tennis d’Australie, car aucune autre joueuse n’a réussi à la déranger pour le moment.

Jouant du tennis agressif et sans failles, Williams a dominé sa rivale de 18 ans Dayana Yastremska en deux manches de 6-2, 6-1, samedi.

Williams a rapidement brisé le service de la jeune Ukrainienne à deux occasions pour prendre les devants 4-0 après seulement 15 minutes de jeu. Au terme du duel, Williams a enlacé Yastremska, qui a essuyé une larme.

«J’ai trouvé qu’elle avait très bien fait. Elle a joué en puissance, a mentionné Williams. Elle est si jeune, mais elle a tout donné sur le terrain.»

Non seulement Williams a gagné toutes les manches auxquelles elle a pris part cette semaine, et 20 de suite si on remonte à sa marche vers le titre en 2017, mais elle n’a perdu que neuf parties.

Les choses pourraient se corser lors de la deuxième semaine d’activités, car Williams pourrait disputer la victoire à sa soeur aînée Venus ou à Simona Halep, la numéro un mondiale. Serena tente de signer un huitième titre à Melbourne et un 24e titre en simple d’un tournoi du Grand Chelem, ce qui constituerait un record de l’ère moderne.

Yastremska n’avait gagné aucun match d’un tournoi majeur avant cette année. Elle a battu Sam Stosur au premier tour et ensuite Carla Suarez Navarro, la 23e tête de série. L’Ukrainienne est née en 2000, un an après que Serena eut remporté son premier titre du Grand Chelem.

Naomi Osaka a brisé sa raquette sur le terrain après avoir perdu la première manche, mais elle s’est ressaisie pour vaincre Hsieh Su-wei en trois sets de 5-7, 6-4, 6-1.

La championne en titre des Internationaux de tennis des États-Unis a reçu un avertissement de l’arbitre après avoir encaissé trois bris de service en première manche.

Osaka (no 4) se mesurera maintenant à Anastasija Sevastova (no 13), qu’elle avait battue en trois manches lors des quarts de finale des Internationaux de Brisbane, plus tôt cette saison. Sevastova a accédé au quatrième tour en défaisant Wang Qiang (no 21) 6-3, 6-3.

Osaka a notamment ouvert la machine au deuxième set, alors qu’elle tirait de l’arrière 4-2 et que Hsieh n’était qu’à un point de se donner une avance de 5-2.

«Tout ce que je pouvais faire pour rester ici un peu plus longtemps, je l’ai essayé, a dit Osaka, qui n’avait jamais atteint le quatrième tour d’un tournoi majeur avant d’y arriver à Flushing Meadows. J’ai du plaisir chaque fois que je joue, même si parfois ça ne paraît pas.»

Elina Svitolina (no 6) a elle aussi éprouvé des ennuis. Elle a eu besoin de traitements à l’épaule droite et d’un temps d’arrêt médical en deuxième manche. L’Ukrainienne est finalement venue de l’arrière au troisième set pour l’emporter 4-6, 6-4, 7-5 contre Zhang Shuai.

L’affrontement a duré près de trois heures à l’Aréna Rod Laver.

«C’était un match très difficile pour nous deux. Elle a joué du tennis incroyable, a fait valoir Svitolina à propos de son adversaire. J’éprouvais des difficultés. Je me suis simplement dit que c’était la mort ou la victoire.»

Svitolina croisera maintenant le fer avec Madison Keys (no 17).

Keys a atteint la deuxième semaine de compétition à Melbourne pour une quatrième fois après avoir eu raison d’Elise Mertens (no 12) en deux manches de 6-3, 6-2.

Keys, qui a atteint la demi-finale à ce tournoi en 2015 et la finale des Internationaux des États-Unis en 2017, a converti quatre de ses sept tentatives de bris. L’Américaine a aussi sauvé sept des huit balles de bris auxquelles elle a fait face.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *