Sports
12:35 12 juillet 2015 | mise à jour le: 12 juillet 2015 à 14:24 Temps de lecture: 3 minutes

Djokovic bat Federer à Wimbledon

Djokovic bat Federer à Wimbledon
Photo: Pavel Golovkin/The Associated PressNovak Djokovic of Serbia holds the trophy after winning the men's singles final against Roger Federer of Switzerland at the All England Lawn Tennis Championships in Wimbledon, London, Sunday July 12, 2015. Djokovic won the match 7-6, 6-7, 6-4, 6-3. (AP Photo/Pavel Golovkin)

LONDRES – Le Serbe Novak Djokovic a pu célébrer un troisième triomphe sur le gazon anglais, dimanche, remportant la finale de Wimbledon 7-6 (1), 6-7 (10), 6-4 et 6-3 aux dépens de Roger Federer.

Le favori a prévalu sur un coup droit en décroisé, après deux heures et 56 minutes. La frappe décisive lui donnait son deuxième bris de la dernière manche.

Djokovic a eu le dessus quatre contre un pour les bris. Chacun des joueurs a remporté près du trois quart des points disputés sur leurs premières balles.

Au niveau des as, l’avantage est allé de justesse au Suisse, 14-13. Federer, deuxième tête de série, a toutefois commis trois doubles fautes, deux de plus que le Serbe.

Le Suisse a arraché sa seule manche au terme d’un bris d’impasse de 15 minutes, dans lequel il a sauvé six balles de set.

Djokovic a donc conservé son titre acquis face au même rival: en 2014, il s’est imposé dans un match ultime de cinq manches.

«J’arrivais sur le terrain en sachant à quoi m’attendre de Roger: son meilleur tennis dans les grandes occasions, a dit Djokovic. Il vous fait repousser vos limites et vous force à travailler fort à chaque point. Il ne va pas vous faciliter la tâche.»

L’athlète de 28 ans compte neuf consécrations en Grand chelem, dont deux cette année. Djokovic a aussi remporté les grands honneurs à Melbourne, le 1er février.

Il s’agissait de la 40e confrontation entre les deux hommes, avec le score maintenant 20-20. En tournois majeurs, le Serbe a pris une avance de 7-6.

Les neuf titres de grands tournois de Djokovic sont un plus que la récolte d’Andre Agassi, Jimmy Connors, Ivan Lendl, Fred Perry et Ken Rosewall.

Personne n’avait réédité au All-England Court depuis 2007, quand Federer a prévalu pour la cinquième année d’affilée.

Djokovic a par ailleurs rejoint son entraîneur Boris Becker pour le nombre de titres londoniens. L’Allemand a remporté Wimbledon en 1985, 1986 et 1989.

«Nous avons fini par trouver la bonne chimie et il m’aide beaucoup, a dit le Serbe. Ce trophée lui appartient autant qu’à moi.»

Après son coup gagnant, Djokovic a levé les bras en signe de victoire et a poussé le cri du conquérant, puis il a ramassé un peu de gazon pour y goûter, ce qu’il a aussi fait en 2011 et 2014.

«Ça goûtait très très bon cette année, a dit le charismatique Djokovic. Je ne sais pas ce que les préposés au terrain ont fait, mais c’est du très beau travail. C’est un peu une tradition. Comme petit garçon je rêvais tellement de gagner Wimbledon, et quand vous êtes petit, vous rêvez de faire quelque chose de fou quand ça vous arrive, si ça vous arrive. C’était ce genre de choses.»

Federer, 33 ans, devra donc attendre pour essayer d’avoir une autre chance de devenir le premier avec huit titres de Wimbledon. Lui, Pete Sampras et William Renshaw en ont sept.

«Novak a été coriace sur les points les plus importants, a dit Federer. Et à la fin, c’était impossible de l’ébranler. Il a livré un grand match. Je n’ai pas mal joué, mais il a bien mérité la victoire.»

Articles similaires