Réinventer Montréal!

La congestion du réseau
routier montréalais s’est accrue ces dernières années, engendrant des
pertes économiques évaluées à près de 1 M$ annuellement, parce que nous
perdons deux heures par jour dans des bouchons. L’auto-mobile est
responsable de 40 % des gaz à effet de serre dans l’agglomération
métropolitaine et cause stress et maladies respiratoires. Ces problèmes,
auxquels les Montréalais font face, nous devons les régler.

Dans
cette perspective, nous adoptions, en juin dernier, le premier Plan de
transport de l’histoire de Montréal. Une partie des solutions, j’en suis
convaincu, s’y trouve. Mettant de l’avant 21 chantiers audacieux, notre
Plan poursuit deux objectifs principaux : faire du transport collectif
le moyen privilégié de déplacement dans la région métropolitaine;
provoquer une rupture avec la culture du «tout à l’auto».

Pour
eux et leurs enfants, les Montréalais souhaitent vivre dans une ville
qui mise sur le développement durable et réconcilie les intérêts des
automobilistes, des cyclistes, des piétons et des personnes à mobilité
réduite dans l’aménagement des quartiers.

Avec les 21 chantiers
du Plan de transport, c’est cette ville que nous allons réaliser.
Imaginez vous rendre en tramway, et en tout confort, du Vieux-Montréal
au Quartier des spectacles; emprunter une navette qui, en 20 minutes,
vous mène du centre-ville à l’aéroport Montréal-Trudeau; profiter des
wagons tout neufs du train de l’est pour atteindre rapidement le
centre-ville. Imaginez la ligne bleue du métro prolongée et un réseau
cyclable doublé au cours des prochaines années.

À l’heure où les
villes jouent un rôle essentiel dans la vitalité économique du Canada
et la qualité de vie de ses citoyens, la campagne électorale qui se
déroule actuellement est un moment privilégié pour rappeler aux chefs
des partis les grandes priorités de notre administration en vue du
développement de Montréal. Le gouvernement fédéral doit prioriser la
mise en place d’une stratégie de transport national qui favorise le
transport en commun, mais, également, le renouvellement des programmes
sociaux. Il doit soutenir la Ville dans ses efforts pour améliorer la
sécurité et épauler ses créateurs. Finalement, il doit appuyer la Ville
dans la réalisation de ses grands projets, tels que le Quartier des
spectacles, l’autoroute Bonaventure et le Campus d’Outremont.

Articles récents du même sujet