Actualités

Agrile du frêne: l’importance de traiter les arbres privés

Agrile du frêne: l’importance de traiter les arbres privés
Photo: Collaboration spéciale

Saint-Laurent continue de faire bonne figure quant à la progression de l’agrile du frêne. Au même titre que L’Île-Bizard – Sainte-Geneviève, l’arrondissement ne procédera à aucun abattage cette année, comme l’an passé. Une preuve de l’efficacité du traitement préventif.

Même si l’agrile a été dépisté sur 54 frênes l’automne dernier sur le domaine public, les larves observées devraient mourir avec le biopesticide TreeAzin, appliqué tous les deux ans.

Pour éviter la progression de l’infestation de l’insecte ravageur en provenance de l’Asie, l’administration laurentienne recommande aux propriétaires de protéger les frênes privés. Une entente a été négociée avec la compagnie Services des espaces verts pour obtenir le traitement à coût réduit, soit entre 180 $ et 315 $ en fonction de la taille de l’arbre.

Informations et réservation: 514 337-1060

Un arbre pour mon quartier

Dans le but de diversifier le couvert forestier montréalais, les Laurentiens sont invités à se procurer des arbres pour leur terrain, comme des érables, des chênes, des lilas ou des arbres fruitiers.

Dès le 15 avril, il est possible de commander pour 25 $ un arbre régulier ou 35 $ un arbre fruitier sur unarbrepourmonquartier.org. Ils seront livrés en juin et distribués dans les locaux de l’organisme VertCité du boulevard Décarie.

Le programme «Un arbre pour mon quartier», piloté par le Regroupement des éco-quartiers (REQ) et la SOVERDI, a permis de planter plus de 3 000 arbres sur les terrains résidentiels en trois ans.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *