Actualités

L’opposition officielle à la Ville de Montréal dévoile ses porte-paroles

Le chef d'Ensemble Montréal, Aref Salem, présente le cabinet fantôme de l'opposition officielle à la Ville de Montréal. / Josie Desmarais/Métro Photo: Josie Desmarais

L’opposition officielle à l’hôtel de ville de Montréal, menée par Aref Salem, a annoncé ce matin la création d’un cabinet fantôme. Ces élus agiront comme porte-paroles dans plusieurs dossiers.

M. Salem a réitéré sa volonté de former une opposition «humaine et empathique» qui privilégiera les dossiers municipaux de fond plutôt que les «débats de style», et ce, à quelques heures du premier conseil municipal d’une administration Plante réélue.

Je veux une opposition qui est humaine, et […] qui a la fougue de la jeunesse combinée à la profondeur, à l’expérience.

Aref Salem, chef de l’opposition officielle

Élue de Montréal-Nord, Chantal Rossi sera la voix de l’opposition et le chef d’orchestre de l’opposition au conseil municipal. Elle succède à Karine Boivin Roy, conseillère dans Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, qui n’a pas été réélue. Mme Rossi sera secondée par Alba Zúñiga Ramos, élue d’origine colombienne dans le district de Louis-Riel qui fera ses premiers pas au conseil municipal. Mme Zúñiga Ramos sera aussi porte-parole en matière de transports.

Benoit Langevin, conseiller de ville dans l’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro réélu pour un deuxième mandat, présidera le caucus. Il prendra la relève de Francesco Miele. M. Langevin sera épaulé par Stéphanie Valenzuela, conseillère de ville du district de Darlington et première élue d’origine philippine à entrer au conseil municipal. Mme Valenzuela sera aussi porte-parole en matière d’environnement et de développement durable, de la diversité des genres et statut de la femme.

«Je suis très fier de voir l’expérience s’allier à la jeunesse à la tête de l’opposition officielle et du caucus d’Ensemble Montréal. Chantal, Alba, Benoit et Stéphanie possèdent une excellente maîtrise des dossiers municipaux et n’ont pas peur de prendre les devants pour défendre les intérêts des Montréalais.es», a déclaré M. Salem lors du point de presse.

La liste complète des membres du cabinet fantôme de l’opposition officielle

  • Aref Salem, chef de l’opposition officielle
  • Chantal Rossi, leader, accessibilité universelle et langue française
  • Alba Zúñiga Ramos, leader adjointe, transports actifs, BIXI, véhicules en libre service (VLS), jeunesse et affaires juridiques
  • Benoit Langevin, président du caucus, lutte à la pauvreté et à l’itinérance, politique familiale et réconciliation autochtone
  • Stéphanie Valenzuela, vice-présidente du caucus, environnement, développement durable, diversité des genres et statut de la femme
  • Abdelhaq Sari, sécurité publique, lutte au racisme et aux discriminations systémiques et technologies de l’information
  • Alan DeSousa, finances et ressources humaines
  • Angela Gentile, développement commercial
  • Catherine Clément-Talbot, aînés
  • Christine Black, transports en commun et mobilité
  • Dimitrios (Jim) Beis, urbanisme, sports et activités physique, 311/expérience client, déneigement et approvisionnement
  • Dominic Perri, infrastructures de l’eau et de la voirie, commission des services électriques et matériel roulant
  • Effie Giannou, vice-présidente du conseil
  • Giovanni Rapanà, relations internationales
  • Josué Corvil, bibliothèques et relations interculturelles
  • Julien Hénault-Ratelle, développement économique
  • Laurent Desbois, gestion animalière et propreté, co-porte-parole finances et ressources humaine
  • Mary Deros, intégration des nouveaux arrivants
  • Michel Bissonnet, relations gouvernementales
  • Serge Sasseville, culture, design, Espace pour la vie et patrimoine 
  • Sonny Moroz, habitation, démocratie participative et performance organisationnelle
  • Stéphane Côté, grands parcs et verdissement
  • Vana Nazarian, conciliation travail-famille/télétravail et communications
  • Alain Wilson, co-porte-parole, sports et activités physiques
  • Annie Gagnier, co-porte-parole, habitation et urbanisme
  • Arij El Korbi, co-porte-parole, lutte au racisme et aux discriminations systémiques, infrastructures de l’eau et de la voirie, du matériel roulant
  • Caroline Braun, co-porte-parole, réconciliation autochtone, affaires juridiques, approvisionnement, démocratie participative, relations internationales et gouvernementales, conciliation travail-famille/télétravail et performance organisationnelle
  • Chahi Tarakjian, co-porte-parole, développement commercial
  • Danielle Myrand, co-porte-parole, politique familiale, diversité des genres et statut de la femme
  • Jacques Cohen, co-porte-parole, 311/expérience client, déneigement, gestion animalière et propreté
  • Jean-Marc Poirier, co-porte-parole, développement économique
  • Louise Leroux, co-porte-parole, transports en commun, mobilité et lutte à la pauvreté et à l’itinérance
  • Marie Potvin, co-porte-parole, bibliothèques, design et Espace pour la vie
  • Nathalie Pierre-Antoine, co-porte-parole, gestion des sols contaminés, matières résiduelles et qualité de l’air
  • Philippe Thermidor, co-porte-parole, jeunesse, langue française, intégration des nouveaux arrivants et relations interculturelles
  • Richard Bélanger, co-porte-parole, bureau de la transition écologique et résilience, changements climatiques, grands parcs et verdissement
  • Suzanne De Larochellière, co-porte-parole, sécurité publique, patrimoine, communications et technologies de l’information
  • Suzanne Marceau, co-porte-parole, accessibilité universelle et aînés

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet