Montréal

Les autochtones auront leur place sur le drapeau de Montréal

Les autochtones auront leur place sur le drapeau de Montréal

Le maire Denis Coderre veut modifier le drapeau de la Ville pour y faire une place aux Premières Nations, ignorées pour l’instant.

«Incessamment», promet Denis Coderre, le drapeau de Montréal, va changer. «On va y ajouter un symbole autochtone», indique le maire qui veut profiter du 375e anniversaire de la Ville pour «faire la métropole de la réconciliation.»

«Si on veut se réconcilier, il faut commencer par reconnaître. Il ne faut pas revisiter et redéfinir le passé, il faut passer à une autre étape», explique l’élu.

Rappelant que l’hôtel de Ville est situé en territoire mohawk, Denis Coderre assure avoir rencontré les représentants des communautés autochtones et être en lien avec ces derniers pour mettre en place une stratégie et un plan d’action, qui passent par ce «geste symbolique extrêmement fort.»

drapeau montrealÀ ce jour, ce drapeau, qui a été arboré pour la première fois en 1939, reprend les armoiries de la Ville, adoptées en 1833. La fleur de lys rappelle l’origine française, la rose de la maison de Lancastre évoque l’apport des Anglais, le chardon, celui des Écossais, et le trèfle, la présence des Irlandais qui se sont implantés à Montréal.

Si aucun signe n’a encore été décidé par s’ajouter à ce drapeau, le maire compte s’appuyer sur les propositions de la communauté autochtone. «Ce sera fait dans le respect, je ne suis pas là pour l’imposer. J’ai demandé aux chefs de se consulter», assure Denis Coderre, qui souhaite que ce nouveau drapeau «reflète bien ce qu’est Montréal».

Le maire de Montréal compte également «aller plus loin». «À l’intérieur même de notre gouvernance, il va y avoir quelqu’un qui s’occupera des affaires autochtones», indique Denis Coderre.