Montréal
09:33 17 septembre 2018 | mise à jour le: 21 septembre 2018 à 13:33 Temps de lecture: 4 minutes

Le renouveau de Viau

Le renouveau de Viau
Photo: Archives Métro

À l’approche des élections générales du 1er octobre, les candidats s’activent dans leur circonscription. Tout au long de la campagne, Métro vous propose un aperçu des enjeux de chacune des circonscriptions de l’île. Aujourd’hui: Viau.

La circonscription de Viau, qui correspond essentiellement au quartier Saint-Michel, est un fief du Parti libéral du Québec (PLQ). Les libéraux s’y font élire à chaque scrutin depuis plus de 30 ans. Même si le scénario risque fort de se répéter – le PLQ a reçu plus de 60% des votes en 2014 –, le départ du ministre sortant David Heurtel fait en sorte que ce sera assurément un nouveau visage qui représentera Viau.

Frantz Benjamin, conseiller municipal devenu candidat libéral, se présente comme le candidat de la continuité. «Lorsqu’on présente un problème à David [Heurtel], il essaie de voir avec nous comment trouver les solutions. Je pense que je suis moi aussi ce type de politicien», a résumé à Métro celui qui a été président du conseil municipal pendant l’administration de Denis Coderre. M. Benjamin a également vanté le bilan du ministre sortant à l’échelle locale, notamment en matière de construction d’écoles dans le quartier.

Des adversaires nouveaux dans l’arène politique
Étudiante à la maîtrise en gestion à l’Université McGill et jeune entrepreneure, Janny Gaspard se présente avec la Coalition avenir Québec (CAQ). Mounddy D. Sanon, enseignant d’histoire à l’école secondaire Saint-Laurent depuis plus de 15 ans, portera les couleurs du Parti québécois (PQ). Enfin, Sylvain Lafrenière, qui travaille dans le milieu communautaire depuis une trentaine d’années, représentera Québec solidaire (QS).

Emploi, emploi, emploi
Viau est une des circonscriptions les plus multiethniques de l’île de Montréal. En effet, plus d’une personne sur deux (56%) est issue d’une minorité visible, selon les données du dernier recensement. Avec un revenu moyen des ménages de 51 000$ par année, c’est aussi la circonscription la plus pauvre de la métropole.

Bien que leurs partis aient une vision différente, les candidats de la CAQ et de QS s’entendent pour dire que l’emploi est un enjeu crucial dans Viau. La reconnaissance des diplômes étrangers a été mentionnée par les deux aspirants députés.

«La CAQ veut vraiment prioriser et accélérer ce dossier-là, qui a traîné longtemps», a affirmé Janny Gaspard. Son parti souhaite également favoriser la création d’«emplois de qualité» ainsi que le démarrage d’entreprises chez les nouveaux arrivants, qui correspondent à un peu plus de 10% des électeurs du comté.

Pour sa part, Sylvain Lafrenière, de QS, croit qu’il est «aberrant» que le problème de reconnaissance des diplômes persiste. «Ça fait au moins 15, 20 ans qu’on en parle, puis rien n’a été fait. Ça prend une volonté politique qui n’a pas été manifestée jusqu’à maintenant. Nous, on s’engage à faire ce qu’il faut», a-t-il déclaré au bout du fil. M. Lafrenière a aussi rappelé l’engagement de son parti à hausser le salaire minimum à 15$ l’heure.

Du côté des péquistes, le parti s’engage, lui aussi, à «s’assurer d’une reconnaissance réelle des acquis et de l’éducation des nouveaux arrivants», selon sa plateforme. Le Parti québécois souhaite également bonifier les programmes d’aide à l’intégration des immigrants et des minorités visibles ainsi qu’instaurer un système de CV anonyme pour éviter la discrimination.

Pour ce qui est de la reconnaissance des diplômes, Frantz Benjamin considère que des efforts additionnels doivent être faits. «Il faut renforcer les mécanismes d’imputabilité des ordres professionnels, a-t-il dit. Il faut aussi que les universités aient un plus grand rôle à jouer, localement, en ce qui a trait à l’obtention d’équivalences rapides.» Dans Viau, il s’engage à mettre en place une stratégie d’embauche locale afin de réduire le sous-emploi.

Candidats 2018

  • Frantz Benjamin (PLQ)
  • Janny Gaspard (CAQ)
  • Mounddy D. Sanon (PQ)
  • Sylvain Lafrenière (QS)
  • Mamoun Ahmed (NPDQ)
  • Hugo Pépino (Bloc Pot)
  • Patrick St-Onge (Parti conservateur)
  • Beverly Bernardo (Indépendant)

Résultats 2014

  • David Heurtel (PLQ) 62,02%
  • Odette Lavigne (PQ) 14,71%
  • Geneviève Fortier-Moreau (QS) 10,87%
  • Wilner Cayo (CAQ) 9,26%

Articles similaires