Montréal
17:16 18 janvier 2021 | mise à jour le: 18 janvier 2021 à 17:18 temps de lecture: 2 minutes

Laval: libération conditionnelle pour la mère de la fillette maltraitée

Laval: libération conditionnelle pour la mère de la fillette maltraitée
Photo: Sidney Dagenais/Collaboration spécialeLa mère de la fillette de 7 ans décédée le 3 janvier, à Laval, a été libérée sous caution.

La mère de la fillette de 7 ans décédée en début d’année après avoir subi des sévices corporels a obtenu sa libération conditionnelle, lundi midi. Un interdit de publication empêche de divulguer le nom de l’accusée afin de protéger l’identité de la victime ainsi que celle des deux autres enfants.

Le 15 janvier, la femme de 35 ans avait été mise en état d’arrestation. Elle est accusée de négligence criminelle causant la mort et de voies de fait. Les événements se seraient passés entre le 1er juin 2020 et le 3 janvier 2021, jour de la mort de la fillette.

La trentenaire devra respecter une série de conditions, comme l’interdiction de changer d’adresse ou encore d’entrer en contact avec d’autres témoins importants, comme ses deux enfants. Elle a aussi remis son passeport aux autorités et fait un dépôt de 1000$.

En début d’année, la fillette avait été trouvée inanimée dans le domicile familial du quartier Chomedey, à Laval, avec d’importantes brûlures ainsi que plusieurs marques de violence sur son corps.

L’accusée sera de retour au palais de justice de Laval le 12 avril.

Articles similaires