Montréal

La Ville inaugure une nouvelle œuvre d’art public créée avec la communauté ukrainienne

L'œuvre contribue à la reconnaissance de la présence de la communauté ukrainienne et de son apport culturel au sein de l'arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie depuis le 19e siècle. Photo: Courtoisie - Sylvain Légaré/Ville de Montréal

La Ville de Montréal a inauguré aujourd’hui l’œuvre Entrelacs, de l’artiste Giorgia Volpe, qui s’installe au parc de l’Ukraine, à l’angle de la rue Bellechasse et de la 12e Avenue. Il s’agit d’une œuvre conçue à la suite d’une consultation citoyenne avec la communauté ukrainienne de l’arrondissement de Rosemont–La Petite Patrie.

«Giorgia Volpe nous rappelle avec force que l’art public a le pouvoir de rassembler les communautés et d’engager la population dans la vie publique municipale, a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante. Je suis très émue de voir les citoyennes et les citoyens impliqués dans ce projet, réunis à un moment si particulier de l’histoire».

Soutenir les artistes, de même que les organismes, les institutions et les lieux qui proposent des activités culturelles et de loisirs est indispensable pour assurer leur continuité et leur rayonnement auprès de la population

La responsable de la culture au comité exécutif de la Ville de Montréal, Ericka Alneus. 

L’œuvre, constituée d’un entrelacement de rubans déployés à la manière d’un tissage ouvert en trois dimensions, s’inspire de la forme de la Pysanka (du verbe pysaty, qui signifie écrire), une sorte de talisman ou d’offrande représentée par un œuf porteur de nombreux symboles et signes.

«Ce fut un grand plaisir pour moi de rencontrer une communauté aussi engagée dans la transmission de sa culture. Il me fait chaud au cœur de lui léguer cet humble hommage», confie l’artiste Giorgia Volpe. 

Porteuse d’histoire, dans un quartier qui a connu plusieurs vagues d’immigration ukrainienne depuis plus de 100 ans, cette œuvre contribue à améliorer l’expérience des usagers du parc ainsi que la vie du quartier.

Le maire de l’arrondissement Rosemont–La Petite Patrie, François Limoges.

Appui au peuple et à la communauté ukrainienne

Le maire de l’arrondissement, François Limoges, ainsi que la mairesse de Montréal en ont profité pour réitérer leur soutien envers le peuple ukrainien.

«Par sa présence, elle (l’œuvre Entrelacs) nous rappelle le fragile équilibre géopolitique de notre planète et affirme notre solidarité envers le peuple ukrainien. Nos pensées accompagnent tout particulièrement les membres de notre communauté ainsi que leurs proches exilés ou au centre du conflit», a ajouté M. Limoges.

D’autres moyens sont mis en place par la Ville de Montréal et le Bureau d’intégration des nouveaux arrivants à Montréal pour venir en aide à la communauté ukrainienne.

Par exemple, la Ville de offre, dès l’arrivée des Ukrainien.nes à l’aéroport, une trousse d’accueil avec des titres de transport fournis par la STM et l’ARTM. Un dépliant, traduit en ukrainien, est aussi remis afin de les informer sur les services essentiels de la Ville.

Quant au Bureau d’intégration des nouveaux arrivants à Montréal (BINAM), il travaille sur les dossiers d’identification, d’accès aux services, de traduction et de logement en appui aux gouvernements supérieurs.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet