Montréal

Montréal pourrait compter sur un tramway en 2013

Le tramway devrait rouler au centre-ville de Montréal en 2013. C’est trop peu, trop tard, selon certains.

Hier, lors du dévoilement de la version définitive du Plan de transport, la Ville a annoncé qu’elle débloquait 1 M$ pour lancer des études en vue de l’implantation d’une première ligne de 6 km au coût de 260 M$. La boucle permettrait de desservir l’UQAM, le CHUM, le Vieux-Montréal et Griffintown avant de revenir vers l’est par la rue Sainte-Catherine ou le boulevard René-Lévesque.

20 km pour 2018
«La congestion automobile coûte 1 G$, auquel s’ajoutent les problèmes de santé, parce qu’on perd deux heures matin et soir, seul dans sa voiture […] Nous avons l’obligation morale d’agir», a déclaré le maire Gérald Tremblay, qui a annoncé la construction de deux autres lignes de tramway d’ici 2018 sur l’avenue du Parc, vers le futur campus d’Outremont, et sur le chemin de la Côte-Sainte-Catherine, vers l’Université de Montréal.

«Six kilomètres! Ça sera le tramway le plus court du monde qui aura pris le plus de temps à construire», a raillé Richard Bergeron, chef de Projet Montréal et ardent défenseur du tramway. Il cite en exemple Bordeaux, «une ville de 500 000 habitants qui a mis cinq ans pour construire 45 km de lignes de tramway». Le chef de l’opposition officielle Benoit Labonté estime quant à lui que les coûts du projet de tramway ont été largement sous-estimés.

Plan de transport
«J’ai la ferme conviction que ces projets sont réalisables dans des délais très courts», a déclaré Alain Lavallée, responsable du Transport à la Ville de Montréal, qui compte sur l’implantation d’un réseau de péages pour financer les 8 G$ que coûteront les 21 chantiers du Plan de transport. 

Service rapide par autobus sur Pie-IX
Cette option permettra de relier Laval et le centre-ville sur une voie réservée. Les 41 000 usagers prévus chaque jour soulageraient la ligne orange.

  • Coût : 55 M$ Délai : 2009

Ligne bleue vers Pie-IX
Prolonger de 1 km la ligne bleue vers l’est permettrait de relier métro et réseau d’autobus. L’étude de faisabilité a été annoncée. La ligne pourrait aller jusqu’à Anjou après 2018.

  • Coût : 170 M$ Délai : 2013

Navette ferroviaire aéroport-centre-ville
Le tracé sera connu d’ici décembre. La ligne irait plus loin que l’aéroport pour désenclaver l’ouest de l’île trop dépendant des quelques créneaux horaires disponibles sur les lignes ferroviaires du Canadien Pacifique.

  • Coût : 550 M$ Délai : 2014

Train de l’est
Les études d’avant-projet sont presque terminées pour la ligne de 51 km entre Mascouche et le centre-ville. Elle désenclavera l’est de l’île, qui accueillera sept stations.

  • Coût : 300 M$ Délai : 2010

Et aussi…
D’ici cinq ans, la STM comptera 220 autobus de plus que les 1 600 utilisés actuellement. En moyenne, quatre-vingts nouveaux kilomètres de pistes cyclables seront prévus chaque année, de même qu’un réseau de stations pour vélos avec boutiques de réparation, douches et service de gardiennage. Trois des huit milliards seront aussi réservés à des projets autoroutiers.

Articles récents du même sujet