Montréal

Frank Zampino démissionne

Avec la démission de Frank Zampino, l’équipe du maire Gérald Tremblay perd une deuxième pointure en moins d’un an.

M. Zampino, maire de Saint-Léonard et président du comité exécutif, quittera la vie politique le 2 juillet. «Après 22 ans, je pars la tête haute. La maison est en ordre à la Ville de Montréal», a déclaré le numéro deux de l’administration municipale. Il «attend désormais que le téléphone sonne» pour recevoir des propositions du secteur privé.

En tant que comptable agréé, le grand argentier de Montréal depuis sept ans s’est déclaré particulièrement «fier» d’avoir vu la cote de crédit attribuée à Montréal par l’agence Moody’s de New York atteindre Aa2, gage d’une saine gestion des finances.

Le maire «surpris»
Il a été moins convaincant au moment d’expliquer pourquoi il n’attendait pas la fin de son mandat, en novembre 2009, pour quitter la vie politique.  «J’ai actuellement 48 ans […] C’est plus difficile de se présenter devant un employeur quand on a plus de 50 ans», a indiqué celui qui avait déjà songé à se retirer en 2005.

De son côté, le maire, Gérald Tremblay s’avouait «surpris par la décision» de son bras droit, qui lui a annoncé la nouvelle vendredi. «Je vois partir un compagnon d’armes», a déclaré avec émotion Gérald Tremblay, qui attendra le départ de M. Zampino avant d’annoncer son successeur.

Noushig Eloyan, chef de l’opposition officielle, a rendu hommage à M. Zampino tout en se déclarant «inquiète de ce départ», le deuxième en moins d’un an pour l’équipe Tremblay, après la défection de Benoit Labonté en septembre dernier.

Les élections partielles dans l’arrondissement de Saint-Léonard devraient avoir lieu en septembre. La date précise sera connue ultérieurement.

Articles récents du même sujet