Montréal

La parole à… André Lavallée

Le Plan de transport 2007 de la Ville prévoit doubler la superficie du réseau cyclable. Comment cela évolue-t-il?
Ça avance très, très bien. Des investissements importants pour l’année en cours seront annoncés sous peu. Tout ce qui a été promis
sera réalisé, il n’y a pas d’ambiguïté là-dessus!

De quels types seront les voies cyclables construites?
Il y aura des pistes cyclables dites «en site propre», qui sont séparées de la circulation automobile, et des bandes cyclables. Le choix sera établi en fonction de l’usage que font les gens du lien cycliste. C’est sûr que les bandes cyclables s’adressent davantage à un public plus expérimenté.

Que répondez-vous à ceux qui laissent entendre que les bandes cyclables ne sont que des pistes cyclables à rabais?

C’est complètement faux. Toutes les villes du monde proposent des bandes
cyclables, et ça fonctionne très bien. Il faut ouvrir notre esprit à de nouvelles façons de faire.

Certains se plaignent que les liens cyclables entre les arrondissements et vers le centre-ville ne sont toujours pas complétés. Entendez-vous vous attaquer à ce problème?
Ce n’est pas vrai que les liens n’existent pas. On n’a qu’à regarder une carte pour voir que les liens entre les arrondissements pour se rendre au centre-ville sont là. Ce qu’il manque, c’est un lien pour compléter la piste sur la rue Saint-Zotique. Cela sera corrigé cette année. Il manque aussi un lien entre Côte-des-Neiges, Outremont et Le Plateau-Mont-Royal, ce qui sera aussi réglé cette année.

Articles récents du même sujet