Montréal

Un mal pour un bien?

L’annonce du déclenchement des élections fédérales a confirmé hier que les élections
partielles prévues lundi étaient annulées. Mais la nouvelle ne semble pas attrister les candidats dans Westmount-Ville-Marie.

«C’est un miracle du dieu des élections, a lancé à Métro Claude William Genest, le candidat du Parti vert (PV). En tant que vert, il est plus difficile d’avoir accès aux médias. On va avoir un autre six semaines pour se faire voir.»

Même constat pour Anne Lagacé Dowson, candidate du Nouveau Parti démocratique (NPD). «C’est clair que le NPD va gagner l’élection, que ce soit lundi ou dans un mois. Ça va juste nous donner plus de temps pour faire du terrain», a-t-elle déclaré.

Pour Mme Lagacé Dowson, le premier mistre Stephen Harper avait peur de perdre les quatre élections partielles. «Il ne peut pas avancer, il ne peut que reculer, croit-elle. C’est pour ça qu’il va en élection.»

Garneau déçu

Le candidat du Parti libéral (PLC), Marc Garneau, regrette le choix de M. Harper.  «Je savais qu’on irait en élection d’ici un an, mais ça me fait de la peine pour les gens autour de moi qui ont travaillé fort, et pour ceux, qui ont voté par anticipation la semaine dernière. Leurs votes sont jetés à la poubelle», a-t-il indiqué.

Quant à l’engouement des autres partis, qui auront plus de temps pour tenter de ravir ce château fort qui appartient aux libéraux depuis 1964, le candidat libéral n’est pas affecté.
«Le Parti libéral va être prêt. Ça ne m’inquiète pas.»

Six semaines de campagne

Pendant la «vraie» campagne, les candidats vont s’afficher le plus possible. Pour Claude Genest, le PV est en excellente santé, mais il n’est pas assez vu. «Nous avons eu un autre miracle, celui du premier député vert au parlement [le député indépendant Blair Wilson a joint le parti le 30 août]. On ne peut plus maintenant refuser d’accepter Elizabeth May au débat des chefs», a-t-il affirmé.

Mme Lagacé Dowson prévoit aussi que les Canadiens seront attirés par le NPD quand ils verront davantage le parti. «Il va y avoir un raz-de-marée NPD.»

Il a été impossible de joindre les candidats du Parti conservateur et du Bloc québécois.

Articles récents du même sujet