Montréal

L'Hôtel-Dieu demande d'éviter son urgence

Les dirigeants de l’Hôtel-Dieu du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) ont rejeté l’idée de fermer l’urgence pendant les nuits jusqu’au mois d’août, mais recommandent à la population de l’éviter en raison de la pénurie de médecins.

«Les gens qui se présenteront à l’urgence du CHUM seront accueillis, mais nous recommandons à la population de l’éviter», a affirmé à Métro Nathalie Forgue, responsable des communications pour le CHUM.

L’Hôtel-Dieu devra vraisemblablement composer avec des quarts de travail assumés par un seul médecin, alors que deux ou trois travaillent simultanément habituellement. Cela risque d’occasionner des périodes d’attente plus longues. Une dizaine de médecins se sont portés volontaires pour combler les quarts de travail problématique.

Articles récents du même sujet