Montréal

Deux luttes très différentes

La lutte sera chaude pour l’élection partielle de dimanche dans l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville. Mais ce ne sera pas le cas dans Saint-Léonard.

Dans le district d’Ahuntsic, on vote pour remplacer le conseiller municipal de la majorité, Pierre Lapointe, décédé en avril. «Ça va être très serré. Les gens sont fâchés de la façon dont la mairesse Beaudoin a forcé, l’année dernière, en pleines vacances de la construction, le choix du lieu pour déménager les bureaux d’arrondissement», lance Émilie Thuillier, candidate de Projet Montréal.

Même si personne ne veut divulguer ses comptages, les trois principaux candidats seraient au coude à coude. Et signe que les citoyens sont mobilisés, 4,7 % d’entre eux sont allés voter par anticipation dimanche dernier (2,8 % dans Saint-Léonard).

«Les habitants d’Ahuntsic-Cartierville sont des gens qui respectent leurs devoirs de citoyen», pense la candidate de Vision Montréal, Hasmig Belleli, qui a été élue conseillère dans
l’arrondissement de 1994 à 2005. Elle soutient également que les citoyens sont fâchés de l’administration actuelle. Depuis le déménagement, l’arrondissement continuerait de payer 635 000 $ par an pour des locaux maintenant déserts, selon Vision Montréal.

Du côté de Michel Hamel, le candidat soutenu par la mairesse Marie-Andrée Beaudoin, on se veut rassurant. «Il y a peut-être des gens fâchés, mais quand les gens vont voir par eux-mêmes les nouveaux bureaux ou quand on leur explique que c’est pour leur donner un meilleur service et faire des économies d’échelle, ils comprennent», indique-t-il.

Articles récents du même sujet