Montréal

Recommandations pour un Montréal innovateur

Montréal doit absolument développer sa capacité d’innovation, selon la Jeune Chambre de commerce de Montréal (JCCM), qui dévoilait hier un mémoire sur le sujet ainsi que des recommandations.

Elle suggère notamment la création d’un organisme indépendant dédié à l’innovation, la mise en place de tableaux de bord, la programmation d’évènements consacrés à l’innovation et la mise en place de mesures pour favoriser les échanges universités-entreprises. «Montréal est un terrain fertile en matière d’innovation, mais il reste un peu de terreau à mettre», explique Caroline Ménard, présidente de la JCCM. Une opinion partagée par Clément Gignac, ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, qui était présent hier. «À Montréal, on est créatif, mais pour les volets commercialisation et financement, on a des manques», a déclaré le ministre.

Ce manque de moyens entraîne le déploiement de projets «en phases», a ajouté Monique Savoie, fondatrice de la Société des arts technologiques. D’après elle, les différents secteurs à l’origine de l’innovation devraient partager leurs découvertes.

Des suggestions
Pour favoriser l’innovation au sein des entreprises, Charles-Mathieu Brunelle, DG des Muséums na­ture de Montréal, suggère de mettre en place des cafés thématiques pendant les heures de travail où les employés pourraient échanger leurs idées, et de pratiquer une demi-journée de silence pour que les employés prennent le temps de réfléchir afin de stimuler leur créativité.

Articles récents du même sujet