National

Autre manifestation propipeline en Alberta

Autre manifestation propipeline en Alberta
Photo: Larry MacDougalLarry MacDougal / La Presse Canadienne

ALBERTA, Canada — Lors d’une autre manifestation propipeline en Alberta, des manifestants ont poursuivi leurs attaques contre le premier ministre Justin Trudeau samedi, affirmant que si les dirigeants à Ottawa n’entendaient pas leur message maintenant, ils n’auront pas le choix de tendre l’oreille lorsqu’un convoi de camions arrivera dans la capitale en 2019.

Chad Miller, du groupe «Oilfield Dads», a dit à la foule rassemblée dans la ville de Rocky Mountain House, que la province souffre de sa «pire récession» depuis une génération et qu’elle s’est transformée en «dépression» en raison de la faiblesse des prix du pétrole, exacerbée par le manque de capacité dans les pipelines pour acheminer le pétrole produit en Alberta.

Le militant a déclaré que la situation était très difficile même pour «ceux qui ont mis de côté de l’argent pour les mauvais jours».

De nombreux rassemblements et convois de camions ont été organisés en Alberta et en Saskatchewan au cours des dernières semaines pour protester contre les mesures fédérales qui, selon les manifestants, rendront la construction de pipelines plus difficile. Ils font allusion au projet de loi C-69 qui vise à réviser la façon dont le gouvernement fédéral approuve les projets énergétiques majeurs ainsi qu’au projet de loi C-48, qui interdirait le trafic de pétroliers sur la côte nord de la Colombie-Britannique.

Selon la police, un convoi de camions à Medicine Hat, en Alberta, a attiré 650 véhicules la fin de semaine dernière, et des groupes en prévoient un en février qui partira de l’ouest du Canada jusqu’à Ottawa.