National
11:55 24 mars 2020 | mise à jour le: 24 mars 2020 à 14:56 temps de lecture: 3 minutes

Près d’un million de Canadiens rapatriés, affirme Trudeau

Près d’un million de Canadiens rapatriés, affirme Trudeau
Photo: Capture d'écranJustin Trudeau

Les Canadiens pris à l’étranger en pleine pandémie reviennent tranquillement à la maison. «Près d’un million de Canadiens» ont été rapatriés uniquement la semaine dernière, a confirmé le premier ministre Justin Trudeau, mardi.

Ottawa continue de dépêcher plusieurs vols, notamment au Maroc et au Pérou, pour ramener les citoyens canadiens pris derrière des frontières étrangères.

«Je sais que plusieurs Canadiens ont encore de la difficulté à trouver un vol pour les ramener à la maison, a convenu l’élu fédéral, mardi, dans son allocution quotidienne sur la COVID-19. Au moins un autre vol en provenance du Maroc a été mis à l’horaire. Le premier vol en provenance du Pérou part aujourd’hui.»

Le gouvernement canadien travaille d’ailleurs à ouvrir des voies aériennes avec le Panama, la Tunisie et l’Ukraine.

Souvent bloqués derrière des frontières fermées dans l’urgence, plusieurs Canadiens demeurent coincés à l’étranger.

Rencontre avec les premiers ministres

Le premier ministre s’est entretenu lundi soir avec les premiers ministres des provinces canadiennes. Si plusieurs sujets en sont ressortis, l’appel à la Loi sur les mesures d’urgence canadienne, a occupé une bonne partie de la discussion.

«C’est de dernier ressort, mais toutes les options sont sur la table», a réitéré Justin Trudeau. Ottawa continue d’exhorter les Canadiens à rester chez eux le temps que la crise se résorbe.

«Si les gens ne se conforment pas, nous allons devoir prendre des mesures supplémentaires.» – Justin Trudeau

Selon lui, la plupart des premiers ministres provinciaux ont invité Ottawa à patienter avant d’invoquer cette mesure législative d’urgence.

Lundi soir, les premiers ministres ont également abordé la question du matériel médical. Plus tôt dans la journée, le premier ministre du Québec, François Legault, avait fait allusion à une potentielle pénurie d’écouvillons au Québec.

«Nous voulons nous assurer que toutes les régions aient accès au matériel médical», a maintenu Justin Trudeau, mardi.

«L’aide fédérale s’en vient»

Mardi, certains parlementaires fédéraux se rassembleront à la Chambre des communes pour voter en urgence un projet de loi qui permettra notamment d’acheminer une aide fédérale de plus de 80 G$ aux contribuables.

«Je sais que les gens ont beaucoup de questions. L’aide fédérale pour les travailleurs et les entreprises s’en vient», a assuré M. Trudeau.

Ce matin, la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante a publié un sondage-choc sur la survie des entreprises en pleine pandémie. Selon ce coup de sonde, près d’un tiers des PME pourraient fermer en raison des mesures de confinement.

Articles similaires