National
11:57 30 juillet 2020 | mise à jour le: 30 juillet 2020 à 16:26 temps de lecture: 3 minutes

COVID-19: les hospitalisations repartent à la hausse au Québec

COVID-19: les hospitalisations repartent à la hausse au Québec
Photo: Josie Desmarais/Métro

La COVID-19 reviendrait-elle dans les hôpitaux? Le nombre d’hospitalisations aux soins intensifs a doublé dans les 24 dernières heures au Québec, rapportent les autorités sanitaires.

Le nombre d’hospitalisations actives était récemment descendu sous la barre des 200 dans la province, mais 18 personnes se sont ajoutées au total mercredi. Ce sont donc 208 Québécois qui reçoivent actuellement des soins dans un centre hospitalier.

En légère hausse depuis le début de la semaine, le nombre d’hospitalisations aux soins intensifs a doublé hier, passant à 18.

Une augmentation «logique», selon l’experte en gestion des services de santé Roxane Borgès Da Silva. «Il y a un délai. […] Là, ça fait un mois qu’on a rouvert les bars et que les gens qui les ont fréquenté ont pu contaminer leurs proches plus âgés», constate la professeure agrégée à l’École de santé publique de l’Université de Montréal (ESPUM).

Selon le gouvernement du Québec, ce ne sont pas les rassemblements dans les bars, mais plutôt les rassemblements privés qui ont accéléré la transmission du virus dans les dernières semaines.

Selon Mme Borgès Da Silva, une tendance à la hausse des hospitalisations viendrait confirmer une nouvelle vague de transmission.

«Quand on voit plus d’hospitalisations, ça devient très clair que la propagation augmente», analyse-t-elle.

122 cas et un décès

Mercredi, 122 nouveaux cas de COVID-19 se sont ajoutés au total provincial. Un décès est à déplorer dans les dernières 24h.

Par ailleurs, les autorités de santé publique ont ajusté jeudi certaines statistiques publiées la veille. «Les données diffusées hier auraient dû faire état de 112 nouveaux cas (plutôt que de 176), pour un total de 59 009, et de 2 nouveaux décès (plutôt qu’aucun), pour un total de 5 672», a écrit le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) dans un communiqué de presse.

Lundi, des ministres du gouvernement de François Legault s’étaient inquiétés de la hausse des cas détectés chez les Québécois plus jeunes. «Vous avez le pouvoir entre vos mains», avait signalé la vice-première ministre, Geneviève Guilbault.

Un record de dépistage

Jeudi, le ministre québécois de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a félicité le réseau de la santé d’avoir atteint un «nouveau record de tests de dépistage». «C’est encourageant, nous continuons le travail», a-t-il écrit sur Twitter.

En effet, après avoir dépassé les 16 000 tests à plusieurs reprises récemment, le réseau de la santé a procédé au dépistage de 17 283 personnes mardi.

La Santé publique a donc rempli son objectif de 14 000 tests par jour à huit reprises dans les deux dernières semaines. Avant le 15 juillet, ce total n’avait été atteint qu’à trois reprises, au mois de mai.

Les équipes sanitaires du gouvernement ont demandé aux personnes ayant fréquenté des bars depuis le 1er juillet d’aller se faire tester. D’importantes files s’étaient ailleurs accumulées devant différentes cliniques montréalaises dans les jours suivants.

Articles similaires