National
13:35 5 octobre 2020 | mise à jour le: 5 octobre 2020 à 16:04 temps de lecture: 4 minutes

COVID-19: «On s’en va dans la mauvaise direction», prévient Trudeau

COVID-19: «On s’en va dans la mauvaise direction», prévient Trudeau
Photo: capture d'écranJustin Trudeau, premier ministre du Canada, fait la point sur la pandémie de COVID-19

À l’heure où les nouveaux cas de COVID-19 au Québec (1191) et en Ontario (615) représentent 80 % des cas signalés au pays, Justin Trudeau et la Santé publique du Canada affirment que certaines provinces vont dans la mauvaise direction.

«La situation empire tous les jours», a lâché le premier ministre Justin Trudeau lors d’un point de presse lundi en direct d’Ottawa. Ces piètres chiffres sont «basés sur des actions qui ont eu lieu il y a une ou deux semaines», a-t-il déploré.

Selon lui, «tous les Canadiens doivent faire leur part.» Il a insisté sur l’importance de ne pas se rassembler durant l’Action de grâce. Le premier ministre s’est tout particulièrement adressé aux jeunes: «Ce n’est pas l’Action de grâce que vous souhaitez, mais s’il vous plaît contactez vos êtres chers, vos amis et votre famille, en ligne».

«Téléchargez Alerte COVID», dit Trudeau

Face à l’augmentation des cas de COVID-19, les mesures de distanciation physique et d’hygiène doivent être maintenues, implore Trudeau. Il insiste également pour que tout le monde télécharge l’application Alerte COVID.

«Les chiffres démontrent que [l’application] est utile. Plus de 600 personnes y ont entré un résultat positif. Elles ont pu alerté des milliers de Canadiens qui auraient pu être en contact avec elles.» – Justin Trudeau 

On peut d’ailleurs s’attendre que cette question soit abordée ce soir à 17 h, lors du point de presse du gouvernement provincial.

En effet, le premier ministre François Legault, le ministre de la Santé, Christian Dubé, et le directeur national de santé publique, Horacio Arruda, seront accompagnés du ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale, Éric Caire.

Notons que les deux tiers des nouveaux cas concernent des personnes de moins de 40 ans.

«Les ressources ont des limites»

Aux côtés de Trudeau, se tenaient la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de l’Agence de la santé publique du Canada et le Dr Howard Njoo, administrateur en chef adjoint de la santé publique. Tous deux ont assuré que le Canada pouvait encore «redresser la barre.»

Toutefois, ils ont prévenu que les «ressources avaient des limites». Notamment les capacités des systèmes de santé, celle des soins longue durée et celle de traçage des contacts.

Ultimement, le pouvoir d’arrêter la propagation du virus est entre les mains «des individus», et ce «quel que soit ce que fait le gouvernement», a-t-on pu entendre.

«On a tout fait pour que les gens suivent les mesures. Mais si ça ne suit pas, il y aura d’autres mesures locales», a qui plus est assuré la Dre Tam. De son côté, Justin Trudeau déclare que les «petits gestes» font de «grandes» différences.

«La complexité de cette nouvelle vague, c’est de réagir au niveau local. Personne ne sait exactement ce qui va vraiment fonctionner. Il y a des choses que tout le monde peut faire, et ce sont les mesures barrières.» – Theresa Tam

Au pays, le gouvernement affirme s’être procuré deux milliards d’articles de protection individuelle. Ainsi que des dizaines de milliers de masques, blouses et gants. La fabrication d’écouvillons se fait aussi au Canada à l’aide d’imprimantes 3D, a renseigné Trudeau.

La courbe monte au Québec

Rappelons qu’au Québec, la courbe n’en finit plus de monter. On a atteint lundi le plus haut chiffre depuis le début de la crise sanitaire. Il s’agit aussi du quatrième jour consécutif à plus de 1000 cas.

Montréal reste la région la plus touchée avec 329 nouveaux cas.  Suivent la Capitale-Nationale (265), Laval (173) et la Montérégie (119). Comme l’a annoncé le ministre de la Santé et des services sociaux Christian Dubé hier, les villes de Maria, Carleton-sur-Mer et Nouvelle en Gaspésie passeront en alerte rouge dès ce soir.

Au Canada, on dénombre 585 personnes hospitalisées en lien avec la COVID-19 lors des 7 derniers jours.

Articles similaires