National

Une avocate veut suspendre le décret sur la vaccination obligatoire

Photo: 123RF

À quelques jours de la suspension et du retrait du permis des travailleurs de la santé non vaccinés, une avocate montréalaise entame ce mardi des démarches judiciaires afin de faire suspendre le décret sur la vaccination obligatoire dans le réseau de la santé. 

Me Natalia Manole va déposer ce mardi une demande en contrôle judiciaire et ordonnance de sauvegarde à la Cour supérieure du Québec afin de demander la suspendre l’application du décret sur la vaccination obligatoire jusqu’à ce que la cour puisse statuer sur sa constitutionnalité.

Pour l’avocate montréalaise, interrogée ce matin au micro de Tout un matin, ce décret «ne tient pas compte de l’intérêt public» et va entrainer des fermetures de départements, des opérations de chirurgie ou des radiologies reportées, mais aussi laisser «des dizaines de milliers de personnes sans médecin de famille». Me Manole, qui représente plus d’une centaine d’infirmières, affirme avoir plus de 2000 témoignages sous serment de travailleurs de la santé qui avancent qu’il y aura des bris de services. Un scénario aussi envisagé par plusieurs syndicats.

Plus de 15 000 travailleurs non vaccinés

Samedi après-midi, des centaines de manifestants avaient défilé dans les rues de Montréal pour dénoncer cette imposition de la vaccination par le gouvernement. Au même moment, le ministre Dubé estimait à 15 000 le nombre de travailleurs n’étant pas encore vaccinés dans le réseau, tout en annonçant de nouvelles mesures pour cette semaine.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.


Articles récents du même sujet