National

Bolduc appuie les fouilles à nu «respectueuses»

Le ministre de l’Éducation Yves Bolduc a approuvé la démarche d’une école secondaire qui a effectué une fouille à nu d’une élève soupçonnée de vendre de la drogue.

En réaction à un reportage que publiait hier Le Journal de Québec sur une élève de 15 ans qui a été obligée de se dévêtir entièrement pour se faire fouiller, le ministre Yves Bolduc a affirmé qu’«il est permis de faire des fouilles à nu, à une seule condition, il faut que ce soit très respectueux.»

À l’Assemblée nationale, ses propos ont soulevé des critiques des partis de l’opposition. La Coalition avenir Québec s’est dite scandalisée que l’école n’ait pas fait appel à la police au lieu de faire une fouille à nu.

Le porte-parole officiel de l’opposition en matière de sécurité publique, Pascal Bérubé, a qualifié la fouille de pratique abusive.

La Commission scolaire de la Capitale, qui chapeaute l’école où l’incident a eu lieu, a affirmé que la fouille était légale et a précisé que ce sont les vêtements de la jeune femme qui ont été fouillés, et non sa personne.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *