Politique

18 circonscriptions à trancher au lendemain des élections fédérales

Une affiche jaune indiquant le lieu d'un bureau de vote pour les élections fédérales 2021.
Photo: Josie Desmarais/Métro

Un gouvernement minoritaire libéral a beau avoir été annoncé mardi, soir d’élections fédérales, on ne sait toujours pas qui sera élu dans 18 circonscriptions. Trois d’entre elles se trouvent au Québec.

Dans plusieurs cas, l’issue des élections sera tranchée lorsque les votes postaux seront comptabilisés.

Trois candidats se livrent une chaude lutte à Trois-Rivières. Au moment d’écrire ces lignes, le bloquiste René Villeneuve menait la course par 48 votes devant le candidat conservateur et ancien maire de la ville, Yves Lévesque. Le libéral Martin Francoeur ferme la course, accusant 800 votes de retard. Les quelque 2600 votes postaux expédiés dans la circonscription s’avéreront donc déterminants pour sceller l’allure finale des élections fédérales.

Dans Brome-Missiquoi, on parle d’un combat à deux, alors que la bloquiste dispose d’une avance de 99 voix sur la libérale Pascale St-Onge.

Encore une fois, ce sont les votes postaux qui dicteront la course. Près de 2057 citoyens auraient demandé des trousses de vote. Jusqu’à tout récemment, la libérale Lyne Bessette siégeait dans cette circonscription, avant de se retirer de la vie politique.

Dans Longueil-Charles-Lemoyne, il est trop tôt pour mathématiquement déclarer un vainqueur. Par contre, la Libérale Sherry Romanado dispose d’une avance confortable de 2000 votes sur son adversaire la plus proche, la bloquiste Nathalie Boisclair. Si elle l’emporte, il s’agirait d’un troisième mandat consécutif pour Mme Romanado.

Ailleurs au Canada

La plupart des scrutins en suspens se retrouvent dans le sud de l’Ontario. On retrouve huit circonscriptions où un dénouement est attendu, dont Sault-Ste-Marie et Niagara-Centre.

Seulement 58,4% de la population canadienne a participé aux élections. Ce chiffre exclut toutefois les électeurs qui se sont inscrits lundi. Aux élections de 2019, 67% de la population avait exercé son droit de vote.

Pour l’heure, les libéraux misent sur 158 sièges, soit un de plus qu’avant le déclenchement des élections. Les conservateurs en ont obtenu 119, le Bloc québécois 34 et le NPD 25.

Articles récents du même sujet