Politique

Recomptages: Desbois confirmé dans Outremont, Bourgeois dans RDP-PAT

Caroline Bourgeois et Laurent Desbois Photo: Montage photo / Archives Métro

La victoire de Laurent Desbois, candidat d’Ensemble Montréal, est confirmée à la mairie d’Outremont. Du côté de RDP-PAT, celle de Caroline Bourgois, mairesse sortante de Projet Montréal, est également confirmée.

Caroline Bourgeois, élue mairesse de RDP-PAT en 2018 lors d’une élection partielle, gardera son siège à la mairie. Elle l’a emportée avec 135 voix d’avance sur Lyne Laperrière, à 14 259 voix contre 14 124 voix. Le premier dépouillement faisait état de 303 voix d’avance pour Mme Bourgeois. Ensemble Montréal avait souligné dans sa demande des erreurs de calculs et de comptabilisation des résultats pour la mairie de RDP-PAT.

«Je suis très soulagée et j’ai une pensée sincère pour Lyne Lapperière qui a dû vivre tout comme moi son lot de montagnes russes d’émotions», déclare Mme Bourgeois. «C’était important de respecter le processus de recomptage. Dès demain on se remet au travail avec l’adoption du budget 2022».

M. Desbois arrache de son côté, le poste au maire sortant et candidat de Projet Montréal, Philippe Tomlinson. M. Desbois a obtenu 4151 voix, soit 31 voix d’avance contre M. Tomlinson, à 4120 voix. Le premier dépouillement en date du 7 novembre faisait état d’un écart de 23 voix en faveur de Laurent Desbois.

Ensemble Montréal en a fait l’annonce jeudi après-midi. «Félicitations Laurent, c’est un grand bonheur de te compter officiellement parmi notre grande famille», écrit Ensemble Montréal.

Le 7 novembre dernier, M. Desbois était déclaré vainqueur in extremis avec une marge de seulement 23 voix sur son rival de Projet Montréal. Projet Montréal avait demandé un nouveau dépouillement, accepté par la Cour du Québec. La manœuvre n’a toutefois pas porté ses fruits.

Lors de la demande, Projet Montréal avait mis en avant des irrégularités et des confusions lors de la soirée électorale.

L’incertitude entourant le sort de plusieurs élus touche bientôt à sa fin. Hier, c’est la mairie de CDN-NDG, le district de Loyola et le district de Pointe-aux-Prairies qui ont été remportés par Projet Montréal, après recomptage.

L’autre recomptage demandé par Projet Montréal pour le district de Tétreaultville se poursuivra demain. Il vise le poste de conseiller de ville du district dans l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, convoité par Suzie Miron de Projet Montréal, qui a été défaite par seulement 42 voix face à Julien Hénault-Ratelle d’Ensemble Montréal.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet