Art de vivre
11:31 19 mars 2020 | mise à jour le: 19 mars 2020 à 12:09 temps de lecture: 2 minutes

Coronavirus: gare aux faux désinfectants

Coronavirus: gare aux faux désinfectants
Photo: 123RF.comSeuls les gels hydroalcooliques certifiés et l’eau savonneuse garantissent une bonne hygiène des mains.

Non, le dissolvant de vernis à ongles et le peroxyde ne sont pas des désinfectants appropriés pour se protéger du coronavirus. Face à la pénurie de gel hydroalcoolique de type Purell dans les pharmacies, plusieurs citoyens semblent avoir eu recours à des produits de ce type contenant de l’acétone. Non seulement inefficaces, ces derniers s’avèrent nocifs pour la santé, signalent des experts.

«Nous comprenons que les dernières nouvelles peuvent être anxiogènes pour le public. Cependant, les citoyens doivent arrêter d’utiliser des produits à base d’acétone ou de peroxyde d’hydrogène pour parer au manque de gel hydroalcoolique», prévient Michel Alsayegh, président de l’Ordre des chimistes du Québec (OCQ).

«Il est important de cesser cette pratique, qui n’assure en rien leur protection contre le COVID-19 et qui met leur santé à risque. Afin de se protéger, les gens doivent plutôt suivre les directives des différents gouvernements, lire les indications sur les produits qu’ils utilisent et éviter les sorties inutiles», explique M. Michel Alsayegh, président de l’OCQ.

D’autre part, les experts rappellent que les gels hydroalcooliques désinfectants n’égalent pas l’efficacité d’un lavage des mains rigoureux avec du savon dans la lutte contre le coronavirus. «Les gels antibactériens et l’usage des gants peuvent dépanner, mais ne remplacent pas un lavage efficace à l’eau savonneuse», explique Christian Jacob, président de l’Association des microbiologistes du Québec (AMQ).

À ces conseils s’ajoutent d’autres précautions d’hygiène essentielles pour contenir la pandémie de COVID-19 :

  • Tousser ou éternuer dans un papier-mouchoir ou dans le creux de son bras, et non dans sa main.
  • Jeter immédiatement les papiers-mouchoirs utilisés dans une poubelle doublée de plastique. Bien se laver les mains ensuite.
  • Éviter de toucher ses yeux, son nez ou sa bouche sans s’être d’abord lavé les mains.
  • Nettoyer souvent les surfaces fréquemment touchées avec des nettoyants ménagers ordinaires ou de l’eau de javel diluée.

Face à la pandémie de COVID-19, l’AMQ a publié une série de conseils préventifs sur son site. Cette page constitue une ressource fiable pour les Québécois, à une heure où sévissent les fausses nouvelles et la désinformation.

Articles similaires