Vacances

TripAdvisor: plus de billets pour les spectacles de dauphins et de baleines

TripAdvisor: plus de billets pour les spectacles de dauphins et de baleines
Photo: Archives Métro

Le géant de l’avis touristique en ligne annonce mercredi 2 octobre mettre fin à la commercialisation de tickets pour participer ou assister à des activités engageant des dauphins, des orques ou des baleines en captivité.

Si TripAdvisor a ancré son modèle historique d’avis de voyageurs dans l’esprit des internautes, la plateforme permet aussi de réserver une ribambelle d’activités touristiques, d’anticiper la visite d’un musée, d’un zoo ou d’un monument. Elle s’est associée à Viator pour réaliser les réservations.

C’est dans le cadre de ce partenariat que les deux opérateurs ont choisi de mettre fin à la commercialisation des activités de sites qui gardent en captivité et importent des cétacés «à des fins d’exposition publique».

La plateforme américaine prévient que les opérateurs concernés verront leurs prestations supprimées de TripAdvisor au cours des prochains mois. La mesure entrera pleinement en vigueur à la fin de l’année.

Cependant, toutes les installations touristiques qui ont fait des dauphins et des baleines leur business ne sont pas concernées par cette décision. Les sites qui ont mis en place « un sanctuaire marin » en bord de mer, et ceux qui sont en train de les développer, échappent à cette nouvelle mesure.

Par ailleurs, TripAdvisor a décidé d’accorder sa confiance aux acteurs du secteur qui se sont engagés publiquement à arrêter la reproduction des cétacés en captivité et leur importation.

Les défenseurs des animaux s’offusqueront donc que cette politique ne concerne pas toutes les structures où dauphins et orques ne jouissent pas pleinement de leur liberté.

À cet argument la plateforme américaine leur répond «l’élargissement de la politique de TripAdvisor tient également compte du fait qu’il est possible d’empêcher les générations futures de cétacés de vivre en captivité, mais que la situation est différente pour ceux qui le sont déjà. Pour la majeure partie de la population actuelle de cétacés, la dissémination dans la nature n’est pas une option réaliste. Par conséquent, la politique comprend plusieurs dispositions visant à protéger les besoins, la sécurité et la santé des cétacés actuellement en captivité».

TripAdvisor s’était penché sur la question de la protection des animaux en 2016, arrêtant par exemple la vente de billets pour une balade à dos d’éléphants ou caresser des tigres.