Vacances
03:30 29 janvier 2020

Vivre une expérience de carnaval haute en couleur

Vivre une expérience de carnaval haute en couleur
Photo: MétroUne plage de la Martinique

Si vous pensez prendre des vacances en Martinique cet hiver, pourquoi ne pas les prendre durant la semaine du carnaval?

La Martinique attire chaque année des milliers de Québécois en quête de chaleur et de paradis tropical. Pour joindre l’utile à l’agréable – et découvrir un peu plus la culture martiniquaise –, on vous suggère de faire coïncider vos vacances avec le carnaval, qui a lieu cette année du 23 au 26 février.

L’île entière se prépare à la fête

L’île aux fleurs vibrera bientôt au rythme de l’événement le plus important de l’année. Les enfants, comme la plupart des habitants, auront alors congé. Tous les commerces, incluant les restaurants – sauf ceux des hôtels –, seront fermés, et d’étranges processions colorées prendront d’assaut les rues de l’île. Ce sera la fête pendant quatre jours, et beaucoup de bons rhums agricoles seront de la partie. Tradition oblige, on célèbre le carnaval un cocktail ou un ti-ponch à la main!

Le carnaval de Martinique figure parmi les manifestations culturelles les plus importantes des Antilles.

Un événement riche en histoire

Le carnaval de Martinique n’est peut-être pas aussi grandiose que celui de Rio, mais il est unique en son genre. Mélange des cultures européenne et africaine, il permet de se plonger dans des traditions martiniquaises remontant au 17e siècle, c’est-à-dire à la période esclavagiste. À cette époque, les colons célébraient le carnaval dans leur demeure avec de la nourriture à profusion et des déguisements. Les esclaves, eux, n’avaient pas le droit à la fête. Alors, ils se déguisaient en cachette afin de parader au rythme des tambours et des danses africaines et de se moquer de leurs maîtres dans le but d’exorciser leurs frustrations. La fin de l’esclavagisme permit d’équilibrer la situation, et un nouveau patrimoine de traditions, permettant de fêter à l’unisson, vit le jour.

Programme chargé!

Aujourd’hui, pour le carnaval, on organise de jolies parades et on revêt d’intrigants costumes. Certains groupes identitaires ou écoles de danse préparent des chorégraphies rythmées qui sont autant de façons de reconstituer l’histoire et de se souvenir du passé. Les touristes présents en Martinique sont invités à jouer le jeu et à s’accoutrer en fonction du thème de la journée pour suivre les «vidés» (terme désignant les parades). Le carnaval commence le Dimanche gras (23 février) et dure jusqu’au mercredi des Cendres (26 février), mais les festivités débutent en fait dès l’Épiphanie (6 janvier), jour de l’élection de la reine, pour finir le samedi précédant le Dimanche gras, jour où est élu le roi Vaval (personnage emblématique). Toutes les activités sont gratuites et ouvertes aux enfants, mais n’oubliez pas de préparer vos déguisements!

Pour en savoir davantage sur le déroulement des festivités et se familiariser avec les figures emblématiques de ce festival, consulter les sites martinique.org et voyage-martinique.fr/carnaval.php.

Notre journaliste a été invitée à la Martinique par le Comité Martiniquais du Tourisme.