Carrières
10:05 20 mars 2012 | mise à jour le: 20 mars 2012 à 10:05

Métier: gestionnaire de réseaux informatiques

Comment devenir gestionnaire de réseaux informatiques? Tous les chemins mènent à Rome, selon l’adage. On pourrait presque en dire autant du métier de gestionnaire de réseaux informatiques, tant les voies pour y parvenir sont nombreuses.
Le chemin le plus évident est sûrement de suivre une formation collégiale en Techniques de l’informatique, volet gestion de réseaux. Les cours s’échelonnent sur une période de trois ans, et sont offerts dans de nombreux établissements scolaires du Québec.

Il est également possible d’opter pour une formation DEC et Bac intégré en Techniques de l’informatique / Informatique de gestion. D’une durée de cinq ans, cette formule permet aux étudiants qui désireraient poursuivre leurs études de réduire leur période de formation universitaire d’une année. Les étudiants ont aussi la possibilité de continuer leurs études à l’université dans différents domaines liés à l’informatique. Un diplôme universitaire de premier cycle en génie informatique, en génie électrique, en informatique de gestion ou en sciences de l’informatique ouvre notamment la porte à la profession.

Certains gestionnaires de réseaux informatiques ont en plus en poche une maîtrise en génie logiciel, en informatique ou en informatique de gestion. En règle générale, les entreprises exigent un minimum de trois ans d’expérience dans le domaine des technologies de l’information. Une expérience pertinente dans le secteur d’activité propre à l’entreprise est en outre un atout.

Des défis de taille

Le gestionnaire de réseaux informatiques doit relever des défis de taille au quotidien. Il a notamment la responsabilité d’assurer la sécurité informatique de l’entreprise. Sauvegarde des données, sécurité des réseaux, installation des logiciels, soutien technique… les journées d’un gestionnaire de réseaux sont bien chargées. C’est lui qui doit adapter les réseaux en fonction de l’évolution technologique et des divers besoins de l’entreprise.

Il conçoit d’abord l’architecture informatique de la compagnie. Une de ses tâches consiste aussi à optimiser le fonctionnement de ses réseaux. Selon les demandes, et selon la taille de l’entreprise, il assigne également les droits aux nouveaux employés (comptes internet, codes d’utilisateur et codes d’accès) et répond à leurs interrogations. Il s’occupe en plus de la résolution de problèmes lors de pépins informatiques.

En cas de piratage informatique, le gestionnaire de réseaux doit d’ailleurs être prêt à travailler de soir ou de fin de semaine jusqu’à ce que la crise soit réglée. Quand tout va bien par contre, il peut y avoir des temps morts. Sans être un génie de la programmation, celui-ci doit être doté de débrouillardise et d’ingéniosité. Il doit également être capable de poser des diagnostics et de travailler sous pression. Loin du cliché du geek solitaire, le gestionnaire de réseaux possède un esprit d’équipe et est habile dans les relations interpersonnelles.

Le gestionnaire de réseaux doit enfin prévoir le développement futur de l’entreprise, en mettant en place de nouveaux systèmes informatiques.


  • Cinq liens utiles

Ma carrière techno
Réalisé par TECHNOCompétences en collaboration avec d’autres partenaires du milieu, ce site web permet aux étudiants du secondaire, du cégep et de l’université de dénicher toute l’information pertinente liée aux carrières en technologies de l’information et des communications. Un véritable tour d’horizon, qui regroupe l’ensemble des formations, toutes les professions et un bottin des entreprises du secteur.

http://www.macarrieretechno.com

Alliance numérique
Alliance numérique est le réseau d’affaires de l’industrie des nouveaux médias et des contenus numériques interactifs du Québec. L’Alliance compte quelque 150 membres actifs dans les secteurs du jeu vidéo, du cyberapprentissage, de la mobilité et des services et applications internet. On y trouve un répertoire des membres, diverses publications et une description des programmes et des évènements qu’elle parraine.

http://www.alliancenumerique.com


TECHNO Compétences

TECHNOCompétences est le Comité sectoriel de main d’œuvre en technologies de l’information et des communications. Le site web est dédié autant à ceux en choix de carrière qu’aux travailleurs évoluant déjà dans l’industrie. On retrouve de l’information sur le marché du travail, la gestion des ressources humaines, la rémunération et le mentorat. La section StatisTIC regorge de données sur l’industrie, la formation et les métiers.

http://www.technocompetences.qc.ca

Réseau Action TI
Avec plus de 10 000 mem-bres, clients et contacts, le Réseau Action TI regroupe et mobilise les acteurs du secteur des technologies de l’information au Québec. Leur site comprend un guichet d’emplois, différents programmes parrainés par l’organisme et un calendrier des événements à venir. Une bonne occasion de réseauter et d’améliorer ses compétences et ses connaissances du domaine informatique.

http://www.actionti.com

Conseil des technologies de l’information et des communications
Le Conseil des technologies de l’information et des communications est un conseil sectoriel sans but lucratif. L’organisme appuie diverses initiatives visant à diffuser de l’information sur la formation, le marché du travail et le perfectionnement dans le secteur des TIC. Le site explore en détail les perspectives d’avenir de l’industrie.  Sous l’onglet IMT, on peut d’ailleurs consulter le rapport Perspective 2008-2015, qui analyse les besoins de travailleurs en TIC au Canada.

http://www.ictc-ctic.ca

Articles similaires