Culture

Les stars de Batman racontent

Photo: Collaboration spéciale

The Dark Knight rises sort dans les salles de cinéma vendredi. Métro s’est entretenu avec trois stars du film: Christian Bale (Batman), Michael Caine (Alfred) et Gary Oldman (le commissaire Gordon).

  • Laissez Christian Bale tranquille!

En revêtant le costume de Batman pour la troisième et dernière fois, Christian Bale a ressenti la même chose que la toute première fois qu’il s’est glissé dans la peau du superhéros.

Pour le premier comme pour le dernier tournage, Christian Bale, qui a été transformé par le rôle de Batman autant qu’il a transformé le personnage, a eu besoin d’un peu de temps avec lui-même. «La première fois que j’ai enfilé le costume, explique-t-il, je me suis dit que Chris[topher Nolan] devait reconsidérer son choix pour le rôle. Je suis devenu complètement claustrophobe. Je me disais que je ne pourrais pas respirer, pas penser, que c’était trop serré et que j’allais être pris de crises de panique pendant le tournage. J’avais alors demandé à tout le monde de me laisser seul pendant 20 minutes.»

Cela semble avoir porté fruit, puisque, par la suite, Bale a été dans la peau de Batman durant 21 mois au cours des 3 tournages. Des correctifs ont même été apportés au costume pour que l’acteur puisse s’en échapper dès qu’il le souhaitait. Lors du tournage de la dernière scène de The Dark Knight Rises, Bale a été pris de la même crise de panique que le premier jour. Mais pour une tout autre raison. «Je me suis assis et j’ai réalisé que c’était la dernière fois que je portais ce costume, raconte l’acteur. Encore une fois, j’ai demandé qu’on me laisse seul 20 minutes. C’était un moment très important pour moi. Batman est un personnage qui m’a marqué. Il a changé ma vie et ma carrière. Je voulais simplement vivre ce moment au maximum.»

  • Michael, le chouchou de Christopher

Depuis qu’il a joué le rôle d’Alfred, le majordome et confident de Bruce Wayne, pour la première fois dans Batman Begins, Michael Caine est devenu un des acteurs fétiches de Christopher Nolan. Et l’acteur de 79 ans souhaite que les choses demeurent ainsi. Métro a discuté avec lui.

Vous avez développé un fort lien avec Christopher Nolan.
Je suis son porte-bonheur, dit-il. Et moi, je lui réponds que c’est plutôt lui qui est mon porte-bonheur! J’avais pris ma retraite et maintenant je tourne dans les plus gros films de ma carrière! Je sais que je ne suis pas la tête d’affiche de ses films, mais ce n’est pas ça l’important. Ce sont des films qui vont traverser l’histoire, surtout celui-là. Je n’aimerais pas tourner un quatrième Batman pour tenter de faire mieux!

On peut donc supposer que vous serez dans son prochain film, peu importe le projet?
J’ai été de tous ses films depuis qu’il a commencé à faire Batman. J’étais dans Prestige, où j’avais un rôle très intéressant. Dans Inception, je n’avais pas un énorme rôle, mais j’étais au début et à la fin du film. J’étais une pièce essentielle du puzzle. Je disais : «Si je suis là, c’est réel. Sinon, c’est un rêve.» Et c’était ça, la clé. Je n’ai tourné que quatre jours pour ce film. Deux jours à Londres, puis, trois mois plus tard, deux jours à Los Angeles. Christopher aime s’entourer des mêmes acteurs. Je ne savais pas qui jouait dans Inception au départ. Puis, lorsque j’ai accueilli tout le monde à Los Angeles, j’ai vu tous les acteurs de Batman descendre de l’avion! [Rires]

Au cours de la trilogie de Batman, vous avez toujours été de bon conseil pour Bruce Wayne…
C’est qu’Alfred est le seul personnage qui a le courage de le confronter et de lui dire à quel point il est idiot de vouloir sauver le monde! Au début de ce dernier volet, je lui dis : «Tu as été parti huit ans et j’ai prié pour que tu ne reviennes jamais.» [Rires]

Quelle est votre réplique préférée parmi celles que vous servez à Bruce Wayne?
Dans ce dernier film, je lui fais savoir qu’il n’est plus le même. À ce moment, on sent que les spectateurs se disent : «De quel droit parle-t-il ainsi à Batman?» Alfred est le seul qui puisse le faire. Et il avait raison de le faire à ce moment-là.

  • Le bon commissaire Gordon

Gary Oldman a participé aux trois films de la franchise de Christopher Nolan, personnifiant le commissaire James Gordon. Mais cette loyauté ne lui a pas permis de connaître les intrigues du film avant les autres. Voici ce qu’il a raconté à Métro.

Quand vous lisiez le scénario de ce dernier volet, aviez-vous peur de savoir ce qui allait arriver à votre personnage?
Peur? Non. J’étais plutôt intrigué, surtout à cause du style de Chris. J’étais curieux de savoir ce qui allait m’arriver. J’ai lu le scénario jusqu’à la fin, ou presque, parce que Chris avait gardé la fin avec lui. Il fallait donc aller le rencontrer et il nous racontait la fin. J’ai trouvé ça très intelligent.

Ça doit être quelque chose quand Christopher Nolan vous raconte la fin…

Oui. C’est tout un conteur.

Nolan a tendance à s’entourer des mêmes acteurs, encore et encore. Attendiez-vous un coup de fil pour Inception?
J’ai reçu un coup de fil! Il avait un petit rôle pour moi. Le tournage s’effectuait en plusieurs lieux et c’était impossible pour moi de dire oui à l’époque. On va voir maintenant ce qui arrivera pour la suite mais, effectivement, il semble exister un Bottin des artistes «Christopher Nolan». Il est très loyal. La preuve, c’est qu’on voit de nombreux acteurs travailler avec lui sur une base régulière. Michael Caine est dans tous ses films. C’est son porte-bonheur.

Votre film Lawless sortira cet automne. Il s’agit de votre troisième collaboration avec Tom Hardy…
Avez-vous rencontré Tom? C’est tout un personnage. C’est lui qui m’a parlé de The Dark Knight Rises en premier. À l’époque, on ne savait pas encore s’il y aurait un troisième volet. Tout le monde était très discret à ce sujet. C’est sur le plateau de Tinker Tailor Soldier Spy que Tom m’a dit qu’il avait été contacté. «C’est vraiment un bon scénario, mais je ne peux pas en dire plus», m’avait-il alors lancé. Moi, j’étais surpris d’apprendre qu’il y aurait un troisième film. Je l’ai appris de la grande gueule de Tom Hardy! [Rires]

The Dark Knight Rises
En salle dès vendredi

Articles récents du même sujet