Culture

Pyramide: simple et diablement efficace

Marc-André Lemieux, Métro

Radio-Canada a réussi l’impossible : dénicher un jeu hautement divertissant, basé sur les connaissances générales et la vivacité d’esprit de ses participants. Dans l’univers actuel des jeux télévisés (qui célèbre l’ignorance en se rabattant sans gêne sur le hasard crasse), c’est franchement rafraîchissant!

Oubliez les hurluberlus du Banquier et les pastilles de Paquet voleur. Grâce à sa simplicité désarmante et à son rythme effréné, Pyramide est une véritable partie de plaisir.

Animé par Sébastien Benoit, Pyramide sera diffusé tout au long de l’été, du lundi au vendredi à 17 h 30.

D’origine américaine, le concept est fort simple : les joueurs doivent deviner des mots que leur partenaire tente de leur faire découvrir en utilisant des synonymes.

Chaque joute met en vedette deux concurrents, chacun jumelé à un artiste. La première étape consiste en un contre-la-montre, où l’on doit trouver, en moins de 30 secondes, 7 mots en rapport avec un thème. L’équipe victorieuse passe ensuite en ronde finale, appelée la Grande Pyramide, où il ne s’agit plus de trouver des mots, mais des thèmes.

Certains sont peut-être familiers avec la version française du jeu télévisé, qui a longtemps été diffusée à l’antenne de TV5. Pour les fans du sitcom Friends, c’est le quiz où Joey se rendait ridicule en répondant «ghost» à chaque question.

Tension humoristique
Métro a eu la chance de visionner, hier, la première émission, avec Jean-Michel Anctil et Véronic DiCaire. Grâce à ses élans hystériques, cette dernière nous a fait vivre des moments de pur bonheur télévisuel.

Car le succès de Pyramide ne réside pas dans l’impor­tan­ce de ses prix (en réalisant une partie parfaite, un joueur peut espérer repartir avec 3 000$), mais plutôt dans les réactions survoltées de ses participants, qui se donnent corps et âme afin de remporter la bataille.

Magnifiée par une trame sonore dramatique digne des plus grands suspenses hollywoodiens, la tension est palpable. «Je pense que je vais m’évanouir! Je vais manquer d’air!» s’exclame une Véronic DiCaire à fleur de peau après avoir brisé la glace.

Pyramide
À Radio-Canada
Du lundi au vendredi, 17 h 30 À compter du 28 avril

Articles récents du même sujet