Culture

Métro au 7e ciel

 

1

Stylo de Gorillaz

Premier extrait d’un album à paraître le 9 mars, Stylo ne ressemble en rien aux précédents tubes de Gorillaz et c’est une bonne chose. Après cinq ans de silence, le groupe virtuel revient avec quelque chose de frais : une fascinante odyssée électronique new wave mettant en vedette le rappeur Mos Def et la légende du soul Bobby Womack. Complexe et dense, la bombe dansante compte aussi sur les envolées vocales mélancoliques du leader du collectif, Damon Albarn. Soutenu par une réalisation en béton, le morceau compte sur plusieurs insurrec-tions synthétiques, gracieuseté de claviers en liesse. Imaginez le fameux Safety Dance de Men Without Hats, remixé avec un vieux tube de James Brown. Magique!   (Marc-André Lemieux)

2

Le nouveau clip de Ian Kelly

Le nouveau vidéoclip de Ian Kelly, It’s Complica­ted, est sublime. Le chanteur québécois anglo­phone n’en tient pourtant pas la vedette; c’est plutôt un jeune homme au drôle de cerf-volant qui y brille. Les images captées par les deux réalisatrices Annick Gamache et Janique Crépeau forment une succession de tableaux d’une rare beauté, tout comme la direction photo de Martin Girard. De plus, on ne résiste pas à la douce voix de Ian Kelly. Notons que celui-ci sera en spectacle au Club Soda le 25 février dans le cadre du Festival Montréal en lumière. (Geneviève Vézina-Montplaisir)

3

Le livre 401 petits et grands chefs-d’Å“uvre de la chanson et de la musique québécoise

Sous ce grand nom se cache un petit ouvrage de format poche dans lequel l’auteur Richard Baillargeon a regroupé ses 401 coups de cÅ“ur musicaux composés par des artistes de la Belle Province. De Aimes-tu la vie comme moi de Boule noire à Y’a pas grand-chose dans le ciel à soir de Paul Piché, ce petit guide rend hommage à la chanson d’ici de toutes les époques. À avoir dans sa bibliothèque. (Geneviève Vézina-Montplaisir)

4

 

La musique de Sally Folk
Le Québec a maintenant son Amy Winehouse. Il s’agit de Sally Folk, une jeune Montréalaise qui lançait cette semaine son premier album Sally and Me. Sally s’est amusée à composer des titres dans la langue de Shakes­peare aux sonorités sixties qui ne sont pas sans rappeler celles de ses comparses britanniques. Mais comme son nom l’indique, Sally Folk donne aussi dans le folk et possède une jolie voix pour le faire. La chanteuse arbore aussi un look unique avec sa perruque noire à la coupe carrée et ses corsets.  (Geneviève Vézina-Montplaisir)

5

La pochette de la nouvelle compile des Grammy

À l’exception de quelques titres (I Gotta Feeling des Black Eyed Peas, Hometown Glory d’Adele, Use Somebody de Kings of Leon), la compile 2010 des Grammy nous laisse de glace : l’engouement des Américains pour Taylor Swift nous dépasse, la médiocrité du I’ll Go Crazy if I Don’t Go Crazy Tonight de U2 nous exaspère et la mièvrerie de Colbie Caillat nous agace. Voilà pourquoi on préfère concentrer notre attention sur la magnifique pochette du CD, réalisée par l’artiste américain Shepard Fairey, celui-là même qui a créé l’iconique poster Hope de Barack Obama.  (Marc-André Lemieux)

6

Le triangle amoureux dans Mirador
Ça y est : Mirador fait partie de nos rendez-vous télévisuels à ne pas manquer. Après deux premiers épisodes en dents de scie, la série d’Isabelle Pelletier et de Daniel Thibault est finalement parvenue à nous charmer cette semaine grâce à un scandale juteux (l’entraineur d’un club de hockey est filmé à son insu en train d’embrasser un jeune homme dans les douches d’un vestiaire), mais surtout, grâce à un triangle amoureux des plus captivants formé par Patrick Labbé, Pascale Bussières et Sébastien Delorme. En évitant de tomber dans le piège du bon et du méchant, les auteurs ont réussi à créer une intrigue secondaire suffisamment intéressante pour se retrouver à l’avant-plan. (Marc-André Lemieux)

7

La générosité de Lady Gaga
Sa musique nous laisse plutôt indifférent (à l’exception de Bad Romance, qui nous fait à la fois rire et danser avec son refrain truffé d’onomatopées), mais sa personnalité nous ravit de plus en plus. En entrevue à l’émission d’Oprah Winfrey la semaine dernière, la jeune sensation pop nous a semblé étonnamment terre-à-terre. Répondant aux questions de l’animatrice avec éloquence, Gaga s’est montrée très reconnaissante envers ses fans, qui lui vouent un culte immense. Mais plus que tout, c’est la générosité de la chanteuse qui nous a charmé. La preuve? Tous les profits de son concert new-yorkais de dimanche seront versés aux victimes du tremblement de terre d’Haïti. Noble geste.   (Marc-André Lemieux)


 Métro en enfer!
Cette semaine, on se désole pour…


L’autobiographie de Miley Cyrus

L’autobiographie de Miley Cyrus. Vraiment? Une autobiographie à 16 ans? Avec Mon chemin (aux éditions Michel Lafon), Miley Cyrus prouve qu’elle ne recule devant rien pour engraisser son compte en banque. Comptant sur la fidélité de son fan-club (des fillettes de huit ans prêtes à acheter n’importe quoi aportant l’empreinte de leur idole), la starlette expose en 300 pages (à double interligne… avec un format de police particulièrement gros) les faits saillants de sa courte – mais ô combien fascinante (selon elle, bien entendu) – existence : ses concerts, ses séances de photos, son passage à l’âge adulte (i.e. l’obtention du permis de conduire) et ses projets (voyager en Asie, trouver l’homme de sa vie). Si vous n’avez pas encore roulé les yeux, sachez que Miley Cyrus a jugé bon d’inclure dans les pages de son livre quelques listes fort pertinentes. Parmi les plus absurdes, soulignons «7 choses que j’aimes manger» (du fromage grillé avec du ketchup se retrouve au numéro 2), «7 artistes que j’admire» (Beethoven et Picasso se partagent les deux premières positions… yeah right!), «7 choses que j’aimerais voir changer chez moi» (a-t-on vraiment besoin de savoir que Miley n’aime pas ses ongles d’orteils?). (Marc-André Lemieux)

Qu’est-ce qui vous envoie au 7e ciel?
Partagez un coup de cœur en laissant un commentaire au bas de cet
article et votre commentaire pourrait se retrouver dans le journal!
Pas inscrit? Cliquez sur «Se connecter pour commenter».

Articles récents du même sujet