Culture

Métro au 7e ciel


1


La petite vie sur le web

Pour souligner le 15e anniversaire de La petite vie, Radio-Canada fait les choses en grand. Jusqu’au 20 décembre (date de la diffusion du nouvel épisode Noël Story), la société d’État propose chaque jour sur son site web un clip-souvenir de la série culte signée Claude Meunier. Parmi les extraits qui ont été offerts jusqu’à présent, citons une prise de bec entre Ti-Mé et Jean-Lou et un tendre moment mère-fille lorsque Jacqueline essaie d’apprendre à Thérèse comment faire des carrés aux dattes… Et ça ne s’arrête pas là! Les pauvres qui rateront la présentation du documentaire 15 ans de Petite vie le 15 décembre auront jusqu’au 4 janvier pour regarder l’émission spéciale en rattrapage sur la Toile. Si la fièvre du temps des Fêtes ne vous a pas encore frappés, gageons que celle des Paré ne saurait tarder à vous envahir! (Marc-André Lemieux)

2


Les mix gratuits de Payz Play
Après nous avoir donné l’excellent mix tape Dark Side of The Play, le collectif électro-hip-hop Payz Play Supa Deejayz remet ça et offre, gratuitement, un deuxième mix tape au nom très bien choisi : Disco Rocket. Le quatuor formé de deux DJ et de MC propose 25 pièces festives et originales qui sont à la fois des remixes (dont Remenber the Time de Michael Jackson) et des mash-ups, dans lesquels les sonorités disco ne sont jamais bien loin. À télécharger sans faute sur la page MySpace du groupe! (Geneviève Vézina-Montplaisir)

3


Le nouveau site web Vevo

Les sites Hulu.com et Lala.com vous empêchent d’accéder à leur contenu? Faites comme nous et précipitez-vous au Vevo.com, un tout nouveau site de vidéoclips qui ne comporte pas de restrictions pour les internautes canadiens. Mieux encore, il proffre une section consacrée à des artistes bien de chez nous, comme Céline Dion, Garou, Beast et Creature. Mais comme rien n’est jamais parfait, la sélection du site est incomplète. Oubliez les perles visuelles d’artistes comme Madonna, Green Day et Coldplay, elles n’y sont pas, car pour l’instant, Vevo n’a signé des ententes qu’avec trois des quatre plus grandes maisons de disques, soit Universal, Sony et EMI. À quand l’écurie Warner? (Marc-André Lemieux)

4


Les capsules de Jean-Thomas Jobin

L’humour absurde de Jean-Thomas Jobin, on aime ou on n’aime pas. Nous, on aime, et pour nous faire patienter jusqu’à la sortie de son nouveau spectacle, on se rabat sur les nouvelles capsules web de l’humoriste. Sur son site jeanthomasjobin.com, le comique partage avec nous des discussions déjantées qu’il a avec sa fille, Marie-Miel, interprétée par Julianne Côté. On apprend par ailleurs dans ses capsules que Jean-Thomas Jobin a une fille de 17 ans qu’il élève seul, étant veuf depuis la naissance de celle-ci. On y comprend vite que l’absurdité est héréditaire!  (Geneviève Vézina-Montplaisir)

5


Tim Burton à cÅ“ur ouvert

Tout cinéphile qui se respec­te (on exagère peut-être un peu) devrait mettre la main sur Tim Burton – Entretiens avec Mark Salisbury (aux éditions Sonatine), un bouquin dans lequel l’un des cinéastes les plus influents des 50 dernières années lève le voile sur son jardin secret : son enfance, ses débuts, ses relations difficiles avec les grands studios, ses influences… À l’instar des films du réalisateur américain, cet ouvrage fascine. Tim Burton s’y livre sans pudeur et, fait à noter, y propose une centaine de ses propres dessins. Soulignons aussi que la préface est signée Johnny Depp. Dans celle-ci, l’acteur raconte comment le cinéaste l’a sauvé d’une vie de misère à jouer «le p’tit minet de service» dans une mauvaise série télé pour ados. Et on lui en est reconnaissant, car qui d’autre que M. Vanessa Paradis aurait pu jouer avec autant d’aplomb les rôles d’Édouard aux mains d’argent, d’Ed Wood, de Willie Wonca et de Sweeney Todd? (Marc-André Lemieux)

6


Le rock d’Izïa
Elle a à peine atteint la maturité qu’Izïa fait déjà parler d’elle de l’autre côté de l’Atlantique. On comprend l’engouement de nos cousins français pour cette vraie rockeuse qui chante à pleins poumons. Le magazine Rolling Stone compare la voix de la fille de Jacques Higelin et de la demi-sÅ“ur d’Arthur H à celle de Robert Plant et décrit son rock comme étant nerveux, incisif et sans concession. Ce qu’on aime, nous, c’est son côté punk et rebelle. Pour l’instant, on se rabat sur son MySpace en attendant son premier album, prévu en mars. (Geneviève Vézina-Montplaisir)

7


Le best of de Vanessa Paradis

Le best of de Vanessa Paradis On entend déjà les réactions : «Quoi? Vannesa Paradis a sorti un greatest hits?» Eh oui, après cinq albums et un peu plus de 20 ans de carrière, la jolie Française lance Best Of, un CD double comprenant une trentaine de titres. Bien entendu, certains d’entre eux ne font pas long feu dans nos écouteurs (Marilyn & John, Maxou, Natural High), mais la plupart s’avèrent étonnamment savoureux, que ce soit en raison de leur côté kitsch nostalgique (Tandem, Joe le taxi) ou de leur solide ligne mélodique (Tandem, Dès que j’te vois, Be My Baby). Car, force est d’admettre que la belle a su bien s’entourer depuis ses débuts, en 1987 (Serge Gainsbourg, Lenny Kravitz, Mathieu Chédid). Le dernier exemple de son bon jugement? Sa collaboration avec Gaëtan Roussel, le chanteur et guitariste de Louise Attaque, sur l’irrésistible Il y a. Certes, elle a un filet de voix… Et après?  (Marc-André Lemieux)

 Métro en enfer!
Cette semaine, on se désole pour…


Les reprises des Chipmunks

C’est dans ce genre de situation qu’on se félicite de ne pas avoir encore d’enfants. Pour souligner la sortie en salle d’Alvin and the Chipmunks – The Squeakquel, les bonzes de l’industrie du disque ont cru bon de sortir une bande sonore sur laquelle les sympathiques personnages reprennent – à leur façon – une quinzaine de succès radio. Tels de petits écureuils ayant abusé de l’hélium, ils déploient leurs irritantes petites voix sur Single Ladies (Put A Ring On It) (Beyoncé), I Gotta Feeling (Black Eyed Peas), Hot N Cold (Katy Perry) et Stain’ Alive (Bee Gees). Rien ne leur échappe, pas même No One, la jolie ballade d’Alicia Keys, qu’ils massacrent à coups d’harmonies nasillardes. Petit conseil aux parents qui amèneront leur progéniture au cinéma pendant la période des Fêtes : si vos enfants vous supplient de leur acheter «la musique qu’on entend dans le film», mentez et dites-leur que l’album n’est plus disponible. Sinon, vous penserez à nous lorsque vos oreilles se mettront à saigner après avoir enduré – pour une centième fois – la reprise de We Are Family à la sauce Chipmunks.    (Marc-André Lemieux)

Qu’est-ce qui vous envoie au 7e ciel?
Métro publiera chaque semaine le 7e ciel d’un lecteur. 
Partagez un coup de cœur en laissant un commentaire au bas de cet article!
Pas inscrit? Cliquez sur «Se connecter pour commenter».

Articles récents du même sujet