Culture
07:05 23 septembre 2020 | mise à jour le: 23 septembre 2020 à 09:47 temps de lecture: 3 minutes

POP Montréal: quatre questions à Jonathan Personne

POP Montréal: quatre questions à Jonathan Personne
Photo: Dominic BerthiaumeJonathan Personne vient de sortir son deuxième album, «Disparitions»

L’énigmatique musicien Jonathan Personne a récemment fait paraître Disparitions, un excellent deuxième album acclamé par la critique tant au Québec qu’à l’international.

Habitué de jouer au festival POP Montréal avec son groupe Corridor, il s’y produira pour la première fois en solo. Pour l’occasion, Métro a discuté avec Jonathan Personne.

Pouvez-vous nous parler de Disparitions?

J’avais envie de faire un album narratif dans la façon dont il est construit. Les chansons ont un aspect cinématographique, car je cherchais à donner l’impression d’une trame sonore ou d’une bande originale de films. Je voulais aussi avoir des éléments plus classic rock, comme sur Springsteen. J’ai développé au fil du temps certains pattern au niveau des mélodies et de la production. Il me semble que ce mélange de styles et d’époques a du sens pour moi et que le résultat est très personnel.

Que dit-il de vous?

J’explore les mêmes thématiques que sur le premier album, dans un décor post-apocalyptique de fin du monde. Je pense qu’on y fait tous face un peu en ces temps-ci… J’essaie quand même d’apporter un angle romantique à tout ça. Il y a beaucoup de chansons qui traitent d’isolement, sans aucunement parler de la pandémie. J’ai vécu une période assez spéciale entre 2018 et 2020, avec beaucoup de choses à gérer subitement entre les tournées avec mon groupe Corridor et le studio pour mon projet solo. J’ai ressenti beaucoup d’épuisement et de surmenage. Je pense que Disparitions est une prise de conscience de tout ce qu’il s’est passé.

Quelles sont vos inspirations, que ça soit avec Jonathan Personne ou Corridor?

Ça serait difficile de réduire la chose à quelques artistes seulement parmi tout ce que j’écoute depuis des années (Rires). Mais dans l’univers de Jonathan Personne, je peux dire que ça tourne beaucoup autour de la nature…

Qu’est-ce que ça vous fait de retrouver le public après des mois de confinement?

J’étais au FME récemment et on avait hâte, tant du côté du public que celui des artistes, de retrouver la scène. La magie a quand même opéré malgré les normes sanitaires, donc j’ai hâte de voir ce que ça va donner devant 200 personnes au Rialto. J’ai comme l’impression que les festivaliers viennent parce qu’ils ont vraiment envie de voir un show et pas pour faire des stories Instagram ou du réseautage à l’arrière de la salle.


Jonathan Personne se produira sur les planches du Théâtre Rialto ce mercredi à 20h. Le spectacle affiche complet, mais sera diffusé en direct au popmontreal.com.

POP Montréal se tient jusqu’à dimanche en version hybride.

Articles similaires